Comment arrêter de procrastiner?

 

Vous aussi vous remettez sans cesse vos tâches à plus tard? Vous voulez apprendre à arrêter de procrastiner? Vous vous dites que vous ferez cela demain? Vous repoussez sans cesse ce qui doit être fait et vous attendez la dernière minutes pour vous mettre au travail?

C’est ce qui s’appelle la procrastination. Je vous comprends, cela nous arrive à tous. Malheureusement, ça peut causer beaucoup de stress et de culpabilité, sans oublier que ça vous empêche d’avancer vers vos objectifs et vos rêves. Heureusement, en comprenant comment fonctionne ce mécanisme et avec ces 4 conseils vous allez enfin pouvoir vous débarrasser de cette très mauvaise habitude.

Comment arrêter de procrastiner conseils

 Qu’est ce que la procrastination?

 

La procrastination est la tendance à remettre au lendemain. C’est l’une des habitudes les plus importantes que nous devons changer. La procrastination est un retardateur de rêves. Vous pouvez tergiverser vos rêves jusqu’à votre mort. 

“Oh, ce serait bien pour moi d’écrire un livre/ J’aimerais gagner plus d’argent/ ce serait bien pour moi de fonder une famille.” 

Chaque fois que vous vous entendez dire: “Je n’en ai pas envie.” Je veux que vous vous souveniez que c’est normal, mais que ce n’est pas une raison légitime de ne pas faire quelque chose. L’évolution est inconfortable

“L’inconfort est la devise de vos rêves.” 

Vous ressentirez le contraire de l’envie de le faire. C’est à ce moment que vous savez que vous devez avancer. C’est pourquoi avoir du temps prévu pour travailler et savoir que ce n’est pas négociable, est la meilleure façon de donner suite à vos projets. Ça vous évitera de remettre à demain certaines tâches pour ensuite culpabiliser.

Si vous ne faites constamment que ce que vous avez envie de faire, vous allez reculer. Pour éviter de tergiverser, vous devez gérer vos émotions. Ce sont elles qui vous poussent à l’inaction. Pour aller de l’avant et arrêter de repousser au lendemain, vous devez cesser de vous trouver des excuses. 

“La procrastination est la mauvaise habitude de remettre au lendemain ce qui aurait dû être fait avant-hier”.

Napoléon Hill

se sentir fier de soi

Qu’est ce qui se passe dans notre tête quand on procrastine?

La façon la plus simple que j’ai trouvé pour bien comprendre la procrastination, c’est lors de la conférence TED de Tim Urban, intitulée: Inside the head of a master procrastinator.  

Pour comprendre les procrastinateurs, regardons le cerveau d’un non-procrastinateur

le cerveau d'une personne non procrastinateur

Voici le cerveau d’un procrastinateur:

cerveau de procrastinateur

     

Le décideur rationnel cohabite dans son cerveau avec un singe de gratification instantanée. Le singe veut faire uniquement des activités marrantes sans jamais se mettre au travail. Pour être heureux le singe aime ne rien faire de difficile ou de contraignant.

Il préfère la récompense immédiate plutôt que la récompense obtenue lorsqu’on mène un projet à bien. Dans le cerveau d’un procrastinateur, le décideur rationnel n’a pas appris à apprivoiser le singe et il se laisse dépasser. Le singe l’empêche de faire son travail.

c'est le moment parfait pour être productif
Idées farfelues du singe
le singe prend les commandes
il est trop tard pour s'y mettre maintenant

Le singe prend le contrôle du cerveau et c’est lui qui décide ce que l’on fait. C’est pourtant la dernière créature qui devrait être en charge car le singe ne pense qu’au présent, il ignore les enseignements du passé et ne se préoccupe pas du futur.

Il recherche le plaisir dans le moment. Pourquoi faire un jogging alors que c’est fatiguant et qu’on pourrait se poser devant la TV? Pourquoi manger des légumes alors qu’on pourrait commander une pizza? Pourquoi travailler sur l’ordinateur alors qu’on pourrait se divertir sur le net? Il pense que les humains sont fous. 

“Les choses ne sont pas difficiles à faire, ce qui est difficile c’est de nous mettre en état de les faire.”

Brancusi

Dans le monde des singes tout est plus simple: on mange quand on a faim, on dors quand on est fatigué… De son côté le décideur relationnel, n’a pas été formé à apprivoiser le singe et il perd le contrôle. De plus, il s’en veut de plus en plus et ça ne l’aide pas à avoir confiance pour reprendre le contrôle de sa vie. Il manque de confiance en lui pour reprendre les rennes et ça crée un sentiment d’impuissance et de mal-être.

Il se trouve dans un terrain de jeu où il ne prend même pas de plaisir à faire toutes ces activités supposées marrantes. Il ne peut pas éprouvé de plaisir car il se bat avec des émotions négatives telles que la honte, la culpabilité et l’anxiété car il ne sait pas dire non au singe.

 “En suivant le chemin qui s’appelle plus tard, nous arrivons sur la place qui s’appelle jamais”.

Sénèque

Alors comment le procrastinateur parvient-il à accomplir quoi que ce soit? C’est simple, il y a une seule chose qui fait peur au singe, il s’agit du monstre de panique. Il s’agit d’un monstre qui dort la plupart du temps mais qui se réveille soudain quand une date limite approche ou qu’il y a un risque immédiat de désastre professionnel. 

Le monstre de panique est le seul capable de repousser le singe et de sortir de ce cercle vicieux. Grâce au monstre, le décideur rationnel peut enfin vaincre l’inertie et se mettre au travail.

 

Le monstre de panique permet d'arrêter de procrastiner
Le monstre crie et fait peur à tout le monde
le monstre fait fuir le singe
Le singe de gratification instantané est terrifié par le monstre de panique et il va se cacher. Le décideur rationnel peut enfin reprendre la barre et commencer son travail. C’est pourquoi, quelqu’un qui a passé 2 semaines à échouer à se mettre au travail, peut soudainement finir son travail en une nuit blanche.
“Les lendemains de procrastination sont toujours pénibles”.
Gaëtan Faucer

 La triade de motivation du cerveau encourage la procrastination :

 

Le cerveau recherche la triade de motivation, il est conditionné par notre évolution à

     – rechercher le plaisir ;

     – à éviter la douleur ;

     – à être le plus efficace possible en s’économisant.

 

Voilà comment nous avons survécu. Désormais, cette triade de motivation ne nous sert plus. En fait, cela nous empêche même d’évoluer. Ce qui nous a amenés ici ne peut pas nous amener au niveau supérieur. Quand on suit cette triade on donne le contrôle au singe. 

Vous devez en fait inverser la triade de motivation pour évoluer au-delà de la survie, ce qui signifie que vous devez rechercher l’inconfort et sortir de votre zone de confort. Nous devons être prêts à ressentir une douleur émotionnelle. Cela ne nous est plus imposé, nous devons donc nous y ouvrir volontairement.

Oui ça fait peur. Nous cherchons à tout prix à éviter l’inconfort. Pourtant, on se rend vite compte que ce n’est qu’une émotion négative crée par une pensée négative. Ce n’est qu’une vibration qui traverse notre corps. Cet inconfort nous permet d’évoluer, de reprendre le contrôle et crée beaucoup de positif sur le long terme. Alors osez, faites vous confiance, croyez en vos capacités et reprenez le contrôle pour vous sentir mieux.

la liberté d'avancer

 Pour quelles raisons nous procrastinons?

 

Le problème qui nous empêche de passer à l’action est le perfectionnisme, on cherche à ce que tout ce que l’on fait soit parfait. Nous retardons notre travail, nous retardons sa publication, parce que se n’est pas encore parfait. 

Nous avons peur de faire une erreur, d’échouer, du rejet, d’être jugé… Si vous ne terminez pas quelque chose, vous ne serez jamais jugé à ce sujet. Le retarder empêche temporairement le jugement. L’échec peut être positif, il est même un extraordinaire moteur pour avancer, progresser et évoluer. Je vous explique pourquoi dans l’article: “Comment rebondir après un échec”. 

Nous retardons notre travail pour nous donner le temps de le rendre parfait. Vous savez que cela ne fonctionne pas, non? Le travail ne se fait pas car nous procrastinons.

Il faut apprendre à se motiver, changer son état d’esprit et croire en soi pour virer le singe sans avoir besoin du monstre de panique. Vous retrouverez votre estime de soi et vous pourrez décider comment gérer votre temps.

“La procrastination est comme une carte de crédit: c’est très amusant jusqu’à ce que vous receviez la facture”.

Christopher Parker

être libéré de la procrastination

Quelles solutions pour arrêter de procrastiner?

1- Pour arrêter de procrastiner: Accepter de faire un travail moyen :

 

La solution est d’accepter de réaliser un travail de qualité “B”. Nous sommes conditionné pour faire du travail de qualité “A”, c’est la seule chose qui compte, nous voulons un “A” ou nous abandonnons. Ce que je veux que vous fassiez, c’est de continuer, même si vous obtenez un “C”. 

Quand le travail a un délai, nous arrivons au point où la pression de terminer le travail devient plus urgent que de le rendre parfait. C’est quand nous réveillons le monstre de paniqueNous avons l’habitude d’avoir une figure d’autorité pour diriger notre travail. 

Par exemple, ceux d’entre nous qui attendent jusqu’à la dernière minute pour faire leur travail le font parce qu’il y a une figure d’autorité ou un enseignant qui l’attend. Quand il s’agit de faire quelque chose pour soit nous n’avons plus de patron ou d’enseignant qui nous donnent des délais, nous devons donc le faire nous-mêmes.

“A force de remettre à plus tard, la vie nous dépasse”.

 Sénèque

 

arrêter de procrastiner et se mettre au travail

2- Pour arrêter de procrastiner: Faites 80% du travail en avance :

 

La solution pour arrêter de procrastiner ? Il faut se concentrer sur la réalisation de 80% du projet, le plus rapidement possible. Cela a totalement changé ma perspective. 

Au lieu de, “J’ai un papier à rendre dans deux mois, donc j’ai beaucoup de temps.” Vous vous dites: 

“J’ai un document à remettre dans deux mois, je vais en terminer 80% au cours des deux prochaines semaines”. 

Vous réveillez volontairement le monstre de panique en avance pour reprendre les rennes de votre vie au singe. Au lieu d’attendre jusqu’à deux semaines avant, attendre de ressentir la pression, vous vous donnez deux semaines maintenant, et vous le faites le plus rapidement possible. 

Vous n’êtes pas inquiet que ce soit parfait, car vous savez que vous aurez des semaines pour le perfectionner, mais vous vous donnez un délai. Le plus rapidement possible, faites les premiers 80%.

“Faites ce que vous voulez avoir fait, avant ce que vous avez envie de faire”.

 Alphonse Karr

Ce qui est contre-intuitif, c’est que plus vous travaillez vite, moins d’efforts sont nécessaires pour achever un projet. Travailler le plus rapidement possible supprime toutes les options de distraction, de retard, de questionnement et de perte de temps. Il élimine également l’option du perfectionnisme

Vous ne pouvez pas travailler aussi vite que possible et avoir le luxe de faire quelque chose de parfait. Beaucoup pensent que travailler vite est stressant, mais vous vous rendrez compte que quand vous travaillez vite, il n’y a pas de place pour le stressCela nécessite une concentration constante et détendue. 

“Considérez ce que vous avez à faire comme facile, et cela le sera”.

 Emile Coué

C’est pourquoi les gens pensent qu’ils font du meilleur travail lorsqu’ils attendent jusqu’à la dernière minute, car ils n’ont pas le temps de se laisser distraire. Ils ne se donnent pas cette option, ils peuvent donc travailler de manière plus productive.

Je suggère que vous preniez l’habitude de travailler à l’avance, aussi vite que possible, vous planifiez des plages horaires et vous dites: ” Je dois faire cela dans ce délai “. Cela ne doit pas être parfait, mais cela doit être fait. Ça change tout ! Je vous promets.

stop procrastination

3- Pour arrêter de procrastiner: Planifier vos actions :

 

Le procrastineur adore planifier, parce que planifier ne veut pas dire faire. Quand il planifie, il aime le faire de manière vague, sans beaucoup de détails. Ce qui fait qu’il ne sait pas concrètement quoi faire. Ça peut ressembler à ça: 

    – Lire pour mieux comprendre mon travail ;

     – Apprendre à faire la cuisine ;
     – Redécorer la maison ;
     – Etre plus heureux ;
     – Etre en meilleure santé…
     

Ça donne une grande liste de choses vague. Le singe se moque car il sait qu’inconsciemment vous n’avez aucune intention de faire ces choses-là et de passer à l’action. 

“Rien n’est plus fatiguant qu’un travail dont on repousse continuellement la réalisation”.

 William James

Pour éviter la procrastination, il faut sélectionner ce qui est prioritaire dans cette liste et la détailler au maximum. Plus il y a de détail, mieux c’est. Qu’est ce que l’on veut vraiment ? Quelles sont les étapes pour y arriver.

Il faut se fixer des objectifs et mettre en place un plan d’action pour les accomplir : toute la méthode est expliquée dans l’article: 3 étapes pour se fixer des objectifs. Quand on a un plan d’action détaillé et précis ça ne nous paraît plus une tâche insurmontable et on peut enfin reprendre la barre sans peur. Le singe reste tranquille.

“Tout ceux qui ont accompli de grandes choses ont vaincu la procrastination’.

 Denis St-Pierre

Une fois que les objectifs sont en place, je vous propose une méthode pour réussir à les atteindre: “Comment atteindre ses objectifs à coup sûr en 7 étapes concrètes”. 

avancer sur ses projets

4- Pour arrêter de procrastiner: Entrer en action :

 

Il est nécessaire d’entrer en action. Il faut passer de l’étape de planification, à l’étape où on se met au travail. Nous avons vu la méthode dans l’article: Comment passer à l’action

Les circonstances de la vie sont neutres, nous choisissons nos pensées qui dictent nos émotions, nos émotions provoquent nos actions qui nous mènent à nos résultats. Si nous voulons changer nos actions, il faut donc d’abord changer nos émotions. Nous devons choisir des pensées alternatives qui mèneront vers des émotions utiles qui nous pousserons à passer à l’action. 

Passer à l’action nécessite de comprendre comment gérer ses pensées, comment les comprendre et les changer pour obtenir les résultats que l’on souhaite dans sa vie. Pour y arriver je vous conseille d’utiliser la méthode du flot de pensées vu dans l’article:  “Comment se vider la tête ? (en seulement 5 minutes!)” pour déterminer vos pensées.

“On ne se lasse jamais de se fuir soi-même. On ne se fatigue jamais de trouver des excuses”.

Jeff Lemire

Ensuite je vous conseille d’utiliser le fabuleux modèle de Brooke que je vous dévoile dans l’article: “La méthode pour gérer ses émotions” pour apprendre à contrôler vos émotions et enfin avancer dans votre vie.

prêt à avancer

Conclusion:

 

Vous vouliez arrêter de procrastiner? Vous vouliez avancer dans vos projets vers vos rêves. Je vous ai expliqué le fonctionnement de la procrastination et je vous ai partagé 4 clés qui permettent de lutter contre cette vilaine habitude. Pour aller plus loin, découvrez mes 3 astuces-anti procrastination.

“La procrastination est un temps que l’on se vole à soi-même”.

N’essayez pas de rendre votre travail parfait et acceptez de faire du travail de qualité B-Prenez du temps pour travailler à l’avance. Créez un court laps de temps et insistez pour que  80% de votre travail soit effectué. Ensuite, si vous aurez du temps  pour le corriger et le relire. Cette méthode augmentera votre motivation, votre capacité et votre confiance en vous. 

C’est exactement la même quantité de travail et de temps, mais le résultat est très différent. Lorsque vous tergiversez, cela provoque du stress et ça brûle une énergie inestimable.

 Vous devez être votre propre partenaire de responsabilité. Vous devez avoir autorité sur vous-même, sur votre triade de motivation, sur votre cerveau et donc sur le singe de gratification instantané. Une fois que vous vous avez adopté cette méthode, c’est tellement plus amusant et agréable. Pensez à quel point c’est agréable quand vous terminez quelque chose. 

Détaillez vos tâches à faire et planifiez les. Puis quand il est temps, faites les. Vous aurez ainsi l’esprit libre et la satisfaction d’avancer vers vos projets et vos rêves. Vous pourrez ainsi battre l’un de vos démons intérieurs et être fier de vous. 

“Le meilleur moment pour planter un arbre c’était il y a 20 ans. Le deuxième meilleur moment, c’est maintenant”.

se mettre en mouvement

Ce qu’il faut retenir:

 

  • Procrastiner nous empêche d’apporter de la valeur dans le monde et pour nous même; 
  • Nous devons arrêter de procrastiner pour évoluer même si c’est inconfortable;
  • Le procrastinateur a dans son cerveau un singe de gratificationinstantanéqui prend le contrôle du cerveau au décideur relationnel;
  • Le singe aime vivre au présent et s’amuser, on ne peut pas se mettre au travail. La seule chose qui l’empêche de prendre le contrôle c’est le monstre de panique;
  • Le monstre se réveille quand on a une date limite qui approche;
  • Nous devons inversé la triade de motivation pour reprendre le contrôle.
  • Il faut accepter de faire du travail de qualité B-, tout ne doit pas être parfait;
  • Pour réveiller le monstre de panique volontairement, mettez vous une date limite en avance;
  • Fixez vous des objectifs et planifiez vos actions de manière détaillé;
  • Vous devez changer et donc vos émotions pour pouvoirentrer en action.
  • Vous avez maintenant toutes les clés pour battre ce monstre intérieur qui est la procrastination et avancer concrètement et sereinement dans votre vie.

0 commentaires

Laisser un commentaire