Comment ne plus subir ses émotions: la méthode de l’accueil des émotions (en 5 étapes)

Vous voulez apprendre à gérer vos émotions négatives ? Vous voudriez ne plus les subir et ne plus les craindre? Je vous comprends. Ces émotions sont désagréables et nous aimerions les éviter à tout prix.

Dans cet article, je vous partage une méthode simple et efficace qui vous permettra de ne plus avoir peur de ces émotions et de les faire disparaître plus rapidement.

comment ne plus subir ses émotions la méthode de l'accueil des émotions conseils

Les émotions sont inoffensives

 

Tout d’abord, ce qu’il faut comprendre c ‘est que toutes les émotions ont leur place dans nos vies. Elles ont un message à nous faire passer, c’est leur raison d’être. Sans émotions négatives, on ne ressentirait pas aussi intensément les émotions positives. La vie est faite de contraste pour que l’on puisse apprécier à leur juste valeur les belles choses que la vie a à offrir.

En tant qu’humain nous sommes équipés pour ressentir tout le panel des émotions. Nous avons la capacité de toutes les ressentir. De plus, les émotions sont inoffensives. Nous l’avons vu en détail dans l’article: « Comment gérer ses émotions ».

En effet, les émotions sont des vibrations qui parcourent notre corps, elles ne peuvent pas réellement nous faire du mal. Une émotion ne peut pas nous tuer ou même nous blesser. Ce n’est rien en comparaison d’une douleur physique.

Si on veut établir un bon équilibre dans notre vie intérieur, il est indispensable d’accueillir toutes les émotions, qu’elles soient positives ou négatives. Pour cela, je vous propose cette méthode simple et fichtrement efficace qu’est l’accueil des émotions.

se sentir sereine

Peut-on être heureux tout le temps?

Il y a un énorme malentendu qui circule dans l’idée collective. Il suppose qu’on devrait être heureux tout le temps. Qu’on mérite le bonheur et que ça consiste à ne ressentir que des émotions positives tout le temps.

Je ne sais pas d’où vient cette idée, mais c’est de cette façon que la plupart des personnes voient le monde. On pense qu’on devrait être heureux et nous sommes à la recherche de cet état.

Quand on ressent un émotion négatives, on se sent en défaut, comme si quelque chose ne s’était pas bien passé, comme si ce n’était pas normal. On a l’impression que l’on a un problème et que l’on n’est pas normal.

De ce fait, on ajoute une émotion négative sur une émotion négative. On souffre de souffrir. Ça nous conduit à résister à l’émotion négative, on essaye de fuir, de l’enfouir ou on y réagit de manière impulsive. Rien de tout cela ne la fait partir, l’émotion initiale reste présente, elle ne disparaît pas.

soulagé suite à l'accueil des émotions

La règle du 50/50

La première chose à faire pour bien accueillir ses émotions c’est d’accepter l’idée que l’expérience humaine c’est 50/50. C’est à dire que environ 50% de l’expérience humaine sera composée d’émotions positives et 50% d’émotions négatives.

C’est un concept difficile à appréhender mais c’est tellement libérateur. J’ai moi-même eu beaucoup de mal à l’accepter. La vie n’est pas supposée être belle tout le temps et c’est le négatif qui apporte tout le contraste pour apprécier le positif. On aimerait faire changer les pourcentages:

« Allez pour moi c’est 75/25! »

Malheureusement ce n’est pas aussi simple. Le fait d’accepter ce concept de 50/50 permet de voir arriver les émotions négatives sans s’alarmer. On peut se dire:

 » C’est normal, ma vie est faite de contraste et c’est pareil pour tout le monde ».

On peut imaginer un centre d’accueil où des gens se présentent. Ils sont de tous horizons, avec des états d’esprits et des comportements variés. Le personnel les accueille tous avec gentillesse et bienveillance. Même les personnes difficiles.

Pour l’accueil de nos émotions, c’est la même chose. Il faut garder l’esprit ouvert et se dire que toutes les émotions sont légitimes et bienvenues. Elles doivent toutes être accueilli avec la même ouverture, la même compréhension et avec acceptation.

prendre le temps de ressentir ses émotions

A quoi sert une émotion?

Une émotion a un message à faire passer, et elle restera présente tant que l’on n’aura pas pris la peine d’écouter son message.

J’aime bien l’image de quelqu’un qui frappe à la porte. Il a un colis pour vous qu’il doit absolument vous remettre. Il va toquer à la porte encore et encore et de plus en plus fort pendant que vous tentez de toutes vos forces de l’ignorer. Plus il toque fort, plus ça vous fait peur et moins vous avez envie d’aller ouvrir.

Les émotions fonctionnent de la même manière. Elles restent présentent tant qu’on n’a pas pris le temps de les accueillir et d’écouter leur message.

Plus il y a d’émotions en attente derrière la porte, plus ça fait peur et plus on se déconnecte de soi. Ça peut conduire à des crises d’angoisse ou même des crises de panique ou bien à de gros coups de colère lorsque l’on a trop plein d’émotions non traités dans l’ombre.

Pour éviter ça, il existe une compétence clé qui s’appelle l’accueil des émotions.

accueillir ses émotions

5 étapes dans l’accueil des émotions

 

L’accueil des émotions est une compétence clé à acquérir dans son développement personnel. Elle nous permet de nous sentir plus en contrôle de notre météo intérieure et plus à même de gérer nos émotions. Nous avons déjà abordé l’importance de gérer ses émotions pour se sentir mieux dans l’article: « Comment se sentir mieux ».

Les 5 étapes:

 
    1. Quand on sent arriver l’émotion négative, le premier réflexe c’est de se tendre, de se crisper et de vouloir y résister. On se dit que ça nous protégera. La première étape consiste au contraire à essayer de se détendre, de respirer et de laisser venir l’émotion à soi. On la laisse venir avec ouverture et curiosité.
    2. La seconde étape consiste à identifier et nommer l’émotion. On se dit: « Ah tiens je ressens de la tristesse/ de la colère/ de la honte/ de la déception / de la frustration / du stress/ de l’angoisse… »
    3. La troisième étape consiste à se concentrer sur notre ressenti physique. Quelles sensations se manifestent dans notre corps et où? Qu’est ce que je ressens? Une sensation de chaud, de frisson, de la tension, un endroit noué, tendu…? Pour cette étape, plus vous serrez précis, plus vous vous rendrez compte que les émotions sont simplement des vibrations inoffensives. 
    4. On peut ensuite essayer de trouver d’où provient cette émotion. Comme nous l’avons vu dans l’article: « La méthode pour gérer ses émotions », les émotions proviennent de nos pensées par rapport à des circonstances neutres. Il est facile d’identifier la circonstance car il s’agit d’un fait. Par exemple: « il pleut » ou « cette personne m’a dit ça ».

L’émotion que vous allez ressentir ne provient pas de cette circonstance mais de votre interprétation et de votre pensée à propos de cette circonstance. Par exemple:

« Je n’aime pas la pluie/ La pluie me déprime/ J’adore la pluie! »

« Ce que cette personne a dit est gentil/ adorable/ terrible/ méchant… ».

Si vous arrivez à trouver la pensée qui fait naître cette émotion, vous aurez la possibilité de la remettre en question pour changer l’émotions que vous ressentirez la prochaine fois que vous ferez face à cette même circonstance. Pour trouver cette pensée je vous conseille l’exercice du flot de pensées.

  1. La dernière étape est la plus importante. Elle consiste à laisser l’émotion nous traverser et lui permettre d’être là. De cette façon, elle peut délivrer son message et s’en aller. Ça parait simple comme ça mais c’est en réalité le plus difficile. Il ne faut pas y réagir ou lui résister. Il faut simplement accepter qu’elle soit là.
 

La plupart du temps ce simple travail permet de diminuer l’intensité de l’émotion qui pourra ainsi peu à peu disparaître.

Dans d’autres cas, l’émotion ne disparaît pas totalement, elle va s’atténuer et restera présente avec nous. C’est par exemple le cas de l’anxiété qui est une émotion diffuse, elle provient de pensées de l’ordre du doute dont on n’a pas forcément conscience. Pour vous aider, j’ai consacré un article à la gestion de l’anxiété.

 

Pour ce genre d’émotion, il faudra accepter d’avancer dans la journée avec, en la laissant être présentes, en acceptant de la porter avec nous comme un sac à dos plus ou moins lourd. On l’autorise à être avec nous. Elle disparaîtra peu à peu sans qu’on s’en rende compte.

libéré de ses émotions difficiles

Les 5 bénéfices de l’accueil des émotions

  • Quand on accueille les émotions dès qu’elles se présentent, elles sont encore d’ampleur modérées. De ce fait, elles disparaissent plus facilement et plus rapidement. On ne leur laisse pas l’opportunité de prendre de l’ampleur.
  • Grâce à cette méthode, on développe une plus grande connaissance de soi et on peut se connecter pleinement à soi.
  • On évite ce phénomène d’accumulation de toutes les petites émotions négatives qui finissent par prendre de l’ampleur. On ne subit plus cet effet de la goutte d’eau qui fait déborder le vase.
  • On développe une plus grande familiarité avec la nature de notre météo intérieure et avec nos émotions. Comme on les connait mieux et qu’on les accepte, elles font moins peur. Ça nous permet de mieux les accepter et de mieux les vivre.
  • En pratiquant l’accueil des émotions régulièrement, on apprend que l’on peut les gérer, on sait comment faire et ça nous donne du courage. On a moins peur et ça diminue l’intensité du ressenti physique.

L’accueil des émotions est une étape indispensable avant de chercher à changer son ressenti face aux circonstances. Si on essaye de changer tout de suite ses émotions pour vite se sentir mieux, c’est comme si on mettait un pansement sur une plaie ouverte. Ça ne va pas tenir longtemps. La seule façon de sortir d’une émotion négative c’est de la traverser.

Je sais que ce n’est pas forcément ce que vous avez envie d’entendre. Il n’existe pas de baguette magique pour nous épargner de ressentir les émotions négatives et se sentir mieux en claquant des doigts.

Cette méthode est ce qui se rapproche le plus de cette baguette magique car en accueillant vos émotions vous allez vous rendre compte que ce ne sont que des vibrations et qu’elles disparaissent à condition de prendre le temps d’écouter le message qu’elles veulent vous faire passer.

ressentir à 100%

Conclusion

Vous vouliez apprendre à gérer vos émotions négatives et ne plus les subir. Vous savez maintenant que les émotions sont inoffensives et qu’elles sont là pour vous faire passer un message. Elles sont crées par vos pensées en réponse à votre interprétation des circonstances.

Les émotions négatives représentent 50% de l’expérience humaines et ont leur place dans nos vies. Elles nous permettent de profiter pleinement des émotions positives.

En accueillant vos émotions, vous pourrez apprendre à vous connaître, diminuer l’intensité des émotions négatives, les empêcher de s’accumuler et mieux les vivre.

être libre après l'accueil des émotions

Ce qu’il faut retenir:

  • L’accueil des émotions permet de prendre le contrôle de votre météo intérieure
  • Toutes les émotions ont leur place dans nos vies, elles font parties de l’expérience humaine
  • La vie c’est 50% d’émotions positives et 50% d’émotions négatives
  • C’est le contraste entre les deux qui nous permet de profiter du positif
  • Les émotions négatives sont normales et il n’y a pas de quoi avoir peur
  • Une émotion sert à délivrer un message
  • La méthode de l’accueil des émotions se décompose en 5 étapes:
  • 1 Se détendre, respirer et laisser venir l’émotion avec ouverture et curiosité
  • 2 Identifier et nommer l’émotion
  • 3 Se concentrer sur son ressenti physique et décrire ses sensations corporelles
  • 4 Essayer de déterminer la pensée de laquelle découle l’émotion
  • 5 Laisser l’émotion nous traverser en lui permettant d’être là
  • Il y a de nombreux bénéfices à l’accueil des émotions:
  • On apprend à se connaître
  • On évite une accumulation d’émotions négatives qui patientent dans l’ombre
  • Si on n’y résiste pas, les émotions ne prennent pas d’ampleur
  • On arrête d’avoir peur des émotions négatives, c’est libérateur et ça change la vie

3 Commentaires

  1. Gabriel

    Merci beaucoup pour cet article ultra complet ! J’ai pris l’habitude de méditer depuis déjà 1 an. Je dois dire que c’est une pratique qui m’aide vraiment à identifier mes émotions et à la gérer plus facilement.

    Avant, j’avais tendance à prendre beaucoup de choses mal et à me vexer rapidement mais aujourd’hui, j’accepte les émotions et je les comprend. De cette manière, j’ai augmenté mon niveau de bonheur.

    Gabriel

    Réponse
  2. Nath nutri-momes

    Merci de ce rappel : on ne peut pas avoir 100% d’émotions positives… On a tendance à l’oublier et à ne pas l’accepter !

    Réponse
  3. Delphine

    Merci pour cet article qui me rappelle beaucoup de principes de la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT), notamment l’expansion

    Réponse

Laisser un commentaire

Cliquez sur le bouton pour charger le contenu de jetpack.wordpress.com.

Charger le contenu

%d blogueurs aiment cette page :