Libérez vous du regard des autres!

 

Vous voulez vous libérer du regard des autres? Vous aimeriez enfin pouvoir être vous-même sans avoir peur des opinions des uns et des autres? Nous passons tellement de temps à nous préoccuper du regard des autres et à essayer de contrôler les opinions des gens sur nous

J’étais totalement comme ça, à me poser sans cesse des questions du style:

  • Que penseront-ils de moi? 
  • Vont-ils aimer ce que je porte? 
  • Que penseront les gens si j’essaye?
  • Que va penser mon patron si je prends cette initiative?
  • Que va penser mon conjoint si je dis ça?
  • C’est sûr qu’ils vont me rejeter si jamais je fais ça.

Ces phrases tournaient dans ma tête et déterminaient mes décisions et mon comportement. J’essayais sans cesse d’être la bonne personne, de faire les choses bien pour que tout le monde soit content. Je m’oubliais un peu (beaucoup) au passage. En plus, tout le monde n’est jamais content en même temps.

Depuis que j’ai découvert cette manière de penser que je vous partage aujourd’hui, ma vie a basculé. Fini les interminables dialogues internes, je me sens libérée du regard des autres et je peux enfin être moi-même! 

Libérez-vous du regard des autres - conseils

Nous ne pouvons pas contrôler les pensées des autres 

 

Nous essayons de contrôler les opinions des autres à propos de nous, ce qu’ils pensent de nous. Ce que je veux que vous compreniez et c’est énorme, c’est que :

« Nous ne pouvons pas contrôler ce que pensent les autres ! » 

Je veux que vous y réfléchissiez vraiment parce que c’est quelque chose que nous oublions beaucoup. Nous pensons que nous pouvons contrôler si les gens nous aiment ou ne nous aiment pas. Nous voulons qu’ils pensent que nous sommes cool, beaux, intelligents ou qu’on réussit dans la vie.

Nous passons beaucoup de temps à faire semblant et à mentir aux gens parce que nous voulons qu’ils aient une certaine opinion de nous. La vérité c’est que même si vous faites tout cela, vous ne pouvez toujours pas contrôler leur opinion sur vous. C’est bon à savoir.

Ce que pensent les autres ne vous regarde pas. Je sais que ça paraît étonnant et je vous entends me dire:

« Bien sûr que ça me regarde ce qu’ils pensent de moi! ». 

Pourtant ce n’est pas le cas. Ce que pensent les autres ne dépend pas de nous.

avoir confiance en soi

Le regard des autres dépend de leur propre expérience de la vie

 

Ce que les gens pensent dépend de leurs croyances, de leurs schémas de pensées, de leur éducation, de leurs valeurs et de leur histoire.

Je veux que vous imaginiez que vous entrez dans une fête où il y a, disons, 10 personnes. Ces dix personnes vous entendent parler, vous leur racontez la même histoire. Si leur opinion sur vous était basée sur vous, alors ces dix personnes auraient exactement la même opinion de vous parce que vous êtes la constante.

Vous avez dit exactement la même chose à tout le monde. Vous racontez votre histoire à chacun d’eux. Vous portez la même chose. Ils peuvent tous le voir. Vous agissez de la même manière avec chaque personne.

Si vous étiez celui qui contrôlait l’opinion des autres, ils auraient tous exactement la même opinion, mais ce n’est pas le cas, n’est-ce pas? Ils ont 10 opinions différentes sur vous parce que leur opinion est basée sur eux. Je répète:

« Leur opinion de vous est basée sur EUX! »

Ils peuvent vous détester à la minute où vous franchissez la porte parce que vous ressemblez à leur ex ou leur belle-mère. Vous ne pouvez rien y faire. Ils peuvent détester ce que vous portez. Ce n’est tout simplement pas leur style. 

Vous pouvez aussi leur rappeler leur meilleure amie et ils vous aimeront instantanément. Ils peuvent également penser que vous êtes fantastique parce que vous avez les mêmes chaussures qu’eux.

Vous ne savez pas pourquoi les gens vous aiment ou non. En fait, vous ne pouvez pas comprendre tout ce qui s’est passé dans leur vie ou ce qui se passe dans leur tête. C’est leurs préférences qui vont déterminer s’ils vous aiment ou non. Le regard des autres n’est pas sous votre contrôle. 

« L’avis des autres n’est que la vie des autres ».  

se libérer du regard des autres

Soyez vous-même, ça fait du bien !

 

Pourquoi est ce une bonne nouvelle? Vous pouvez être vous-même ! Si si, je vous assure c’est la meilleure nouvelle, vous pouvez être vous-même !

Si vous vous présentez comme une contrefaçon de vous-même, même si les autres vous aiment alors ils aiment cette version de vous qui n’est même pas vous.

Il y a quelques temps, j’ai décidé d’être moi-même, premièrement avec mes proches puis avec les nouvelles personnes que je rencontre. Je n’ai plus besoin de réfléchir à ce que je dis, ce que je fais… J’affronte le regard des autres sans peurs, c’est libérateur.

« Il vaut mieux se faire détester pour ce que l’on est que de se faire aimer pour ce que l’on n’est pas ».

André Gide

 

S’ils m’aiment, ils m’aiment pour qui je suis vraiment et ça fait un bien fou. S’ils ne m’apprécient pas, tant pis pour eux. Je ne perds pas de temps à essayer de les convaincre que je suis géniale, ils ont le droit de ne pas m’aimer, et ça n’a rien à voir avec moi. Ça n’enlève rien à ma valeur, j’ai toujours la même valeur.

« Le courage c’est être vous-même chaque jour dans un monde qui vous dit d’être quelqu’un d’autre ».

J’ai décidé d’être qui je suis, j’arrête d’essayer de cacher les parties de moi que je n’aime pas et de faire semblant d’être quelqu’un que je ne suis pas. Je n’ai plus à être aussi anxieuse à propos de comment je suis censé agir. Si vous aussi vous vous sentez régulièrement anxieux, je vous propose de lire l’article: « 7 astuces pour surmonter l’anxiété! ».

oser être libre d'être soi

Soyez une pêche pour vous libérer du regard des autres

 

Si vous ne m’aimez pas, tant pis. Je ne suis pas pour tout le monde. J’adore cette citation qui dit que:

« Vous pourriez être la pêche la plus juteuse du monde, mais il y aura toujours quelqu’un qui n’aime pas les pêches. » 

Ce n’est pas la faute de la pêche non? C’est juste une question de préférences. Certains préfèrent les bananes ou les pommes, ils ont le droit. Tous les goûts sont dans la nature.

Soyez vous-même, soyez une pêche et si les autres n’aiment pas les pêches, cela n’a rien à voir avec vous. Honnêtement, cela a vraiment changé ma vie.

« Etre soi-même c’est se faire exclure par certaines personnes. Etre comme les autres c’est s’exclure soi-même ».

Jean Céré

J’adore être avec des gens qui peuvent être eux-mêmes autour de moi et vice versa. Quand je suis avec des gens qui n’apprécient pas ma personnalité ou qui ne m’aiment pas, je leur donne la permission de ne pas m’aimer. Cela change la donne. 

C’est à eux de décider grâce à leur expérience, à leur vie et à leurs préférences. Quand j’ai compris que je ne peux pas décider si quelqu’un m’aime ou non, que cela ne dépend pas de moi, ça m’a libéré du regard des autres.

fille heureuse

Donnez aux autres la permission de ne pas vous aimer

 

La deuxième chose qui m’a vraiment libéré était de donner aux gens la permission de me juger et de ne pas m’aimer. J’ai moi aussi mes propres jugements et la vérité c’est que j’ai des préférences comme tout le monde. 

Si vous n’aimez pas les pêches, c’est ok. Cela ne signifie pas que quelque chose ne va pas avec la pêche. Si vous ne m’aimez pas, ça va. Cela ne veut pas dire qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez moi.

« Etre différent n’est ni une bonne ni une mauvaise chose. Cela signifie simplement que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-même ».

Albert Camus

Avant si quelqu’un ne voulait pas passer du temps avec moi, je devenais bizarre à tout essayer pour faire en sorte que la personne m’aime. C’est l’inverse qui se passe. Ça fait fuir les gens quand on agit dans le besoin, qu’on devient collant. Vous voyez de quoi je parle? Je parie que oui.

La raison pour laquelle nous ne voulons pas que les gens ne nous aiment pas, c’est à cause de ce que ça veut dire sur nous. Qu’est-ce que cela signifie quand quelqu’un ne vous aime pas? Ce que nous sommes tentés d’interpréter, c’est que nous ne sommes pas aimables. Si cette personne ne m’aime pas, je dois être détestable. C’est pour cette raison que nous avons peur du regard des autres.

« Acceptez-vous tel que vous êtes pour mieux vous libérez de l’opinion des autres ».

Rappelez-vous si quelqu’un vous aime ou non n’a rien à voir avec vous. Que quelqu’un aime ou non une pêche n’a rien à voir avec la pêche. Cela a à voir avec leur désir et leurs opinions.

Donnez aux gens la permission de vous juger. Donnez aux gens la permission d’avoir leur opinion sur vous. Donnez aux gens la permission de ne pas vous aimer et ressentez comment c’est libérateur. 

libérez-vous du regard des autres, vous êtes parfait

Comment réagir face aux critiques?

L’une des choses les plus effrayantes pour beaucoup d’entre nous est la critique.

« D’accord et je peux laisser les gens ne pas m’aimer mais je ne veux pas qu’ils me critiquent. »

Pourquoi est-ce que la critique est si dévastatrice pour certains d’entre nous? Qu’est-ce que la critique? C’est essentiellement quelqu’un qui a une opinion sur vous. 

Les gens n’aimeront pas tous ce que vous faites, vous sentirez le regard des autres sur votre travail. Si vous pouvez gérer la critique, si vous pouvez gérer les gens qui ne vous aiment pas, votre vie sera chamboulée. Ce que vous serez prêt à faire, les opportunités que vous pourrez saisir vont changer votre vie.

« Les gens autour de vous ne comprendront pas toujours votre chemin. Ils n’ont pas besoin. Ce n’est pas le leur ».

Vos options deviendront tellement plus si vous êtes prêt à être critiqué. C’est vraiment ce que je vous encourage à faire ici. Soyez prêt à vous mettre suffisamment en avant pour que les gens aient une opinion de vous. 

Si vous regardez les personnes qui réussissent le mieux, ils ont beaucoup d’ennemis et reçoivent beaucoup de critiques. Peu importe à quel point la personne est incroyable, peu importe ce qu’elle a fait dans le monde, il y a des critiques. 

Plus il y a de gens qui vous connaissent, plus vous défendez quelque chose, plus vous allez avoir de haineux. Ce n’est rien car comme nous l’avons vu ça n’a rien à voir avec vous. Cela ne doit pas vous empêcher de vivre votre vie, de briller et de montrer au monde vos talents.   

être bien dans sa tête

Vous n’avez pas les cheveux bleus!

 

Voilà la clé. La critique en elle-même n’est pas douloureuse. Lorsque quelqu’un nous critique, et que nous lui faisons signifier quelque chose pour nous-mêmes, c’est là que ça devient douloureux. 

Voici un exemple qui vient de Brooke Castillo et qui me parle beaucoup: si quelqu’un vous dit:

« Je déteste vos cheveux bleus »

Vous ne vous en faites pas parce que vous n’avez pas les cheveux bleus. Si quelqu’un vous critique et que c’est quelque chose qui n’est pas vrai, cela ne vous atteint pas.

C’est seulement quand quelqu’un vous critique et qu’il y a une partie de vous qui y croit que ça vous atteint. La raison pour laquelle vous ne voulez pas vous exposer aux critiques c’est à cause de ce que vous en faites. 

Vous êtes celui qui cause toute votre douleur, c’est à cause de votre interprétation de la critique et la signification que vous lui donné. Vous avez le choix de l’interpréter comme bon vous semble. Le fait de le savoir vous redonne le contrôle dessus.

« Ils vont te critiquer si tu réussis, si tu échoues, si tu te relèves, si tu abandonnes, si tu es toi-même et si tu essayes d’être quelqu’un d’autre. Dans tous les cas, tu seras critiqué. Alors vis ta vie! »

Quand vous recevez des critiques, demandez-vous s’il y a du vrai ou non pour vous. Si vous n’avez pas les cheveux bleus, oubliez simplement la critique. Elle vous passera au dessus car il n’y a rien de vrai.

S’il y a du vrai dans la critique, commencez par séparer la critique de la personne qui vous l’a faites. Est-ce que ça fait mal car c’est cette personne en particulier qui l’a formulé?

Si oui, imaginez que cette critique vient de quelqu’un d’autre, quelqu’un qui vous veut du bien en la disant. Qu’est-ce que vous pouvez en faire? Est-ce que vous pouvez la rendre constructive et vous en servir pour apprendre et vous améliorer?

« La critique peut être désagréable mais elle est nécessaire. Elle est comme la douleur pour le corps humain: elle attire l’attention sur ce qui ne va pas ».

Winston Churchill

Les critiques nous font peur mais elles sont un formidable moyen de se remettre en question, d’apprendre et de progresser. Nous avons besoin des critiques pour avancer et évoluer. En acceptant la possibilité d’être critiqué, vous serez en mesure de vous détacher du regard des autres.

femme arc en ciel

Le modèle de Brooke pour mieux comprendre

 

Rappelez vous du modèle de Brooke que nous avons vu en détail dans l’article: « La méthode pour gérer ses émotions ». Si vous ne voyez pas de quoi je parle, je vous conseille de lire cette article parce que cette méthode change la vie.

Le modèle de Brooke se décompose en 5 composantes: Les circonstances de la vie qui sont neutres. A travers nos interprétations, nous formulons des pensées. Ces pensées créent nos émotions desquelles découlent nos actions. Ces actions nous mènent à nos résultats. 

  1. Les circonstances neutres
  2. Les pensées
  3. Les émotions
  4. Les actions
  5. Les résultats

La critique des autres est une circonstance neutre. L’émotion que vous allez ressentir ne dépend que de la pensée que vous allez avoir à ce propos.

Si vous pensez que la critique n’est absolument pas vrai pour vous alors ça va vous passez au dessus de la tête. Si vous y voyez une part de vérité, c’est là que ça fait mal. Ça ne dépend pas des autres mais uniquement de vous. La balle est dans votre camp.

« Il n’y a qu’une seule façon d’éviter les critiques: ne dis rien, ne fais rien, ne sois rien ».

Aristote

Attention je ne vous dis pas de penser que toutes les critiques sont fausses, mais de savoir faire la différence. Elles peuvent aussi se révéler très utiles et constructives si on prend le temps de se remettre en question. 

Vous avez le pouvoir d’éviter de souffrir d’une critique en contrôlant votre pensée. Car la critique est une circonstance neutre, elle ne peut pas vous blesser si vous ne le permettez pas. Ce sont vos pensées à propos de ces critiques qui vont déterminer comment vous allez vous sentir. C’est en votre contrôle.

« Personne ne peut vous blesser sans votre permission! ».

Si vous pouvez permettre aux gens de vous critiquer, de vous juger, d’avoir leur opinion sur vous et de ne pas faire en sorte que cela signifie quelque chose pour vous, vous vous sentirez bien mieux.

En effet, les critiques et le regard des autres n’a rien à voir avec vous, ce qu’ils disent est toujours à propos d’eux, de leur vie, de leurs opinions, de leurs propres limites et de leur éducation.  

ce que les autres pensent, ça les regarde

Arrêter de rechercher l’approbation des autres

 

Beaucoup d’entre nous sont accros à l’approbation. Nous sommes juste enfermés dans les schémas de notre enfance où nous sommes littéralement éduqué à rechercher l’approbation. Nous obtenons de bonnes notes, nous agissons poliment pour maman et nous obtenons l’approbation. Nous disons s’il vous plaît, nous disons merci. Nous nettoyons notre assiette. Nous nettoyons notre chambre. Nous obtenons l’approbation.

« Si vous vous souciez de l’approbation des autres, vous serez leur prisonnier ».

Lao Tzu

Nous sommes enfermés dans ce modèle depuis notre enfance. Si vous recherchez l’approbation, cela vous empêchera de vous présenter comme la meilleure version de vous-même.

Vous allez faire les choses pour lesquelles vous pouvez obtenir de l’approbation et vous allez finir par faire beaucoup de choses que vous ne voulez même pas faire. C’est tellement ancré qu’en tant qu’adultes, nous ne réalisons même pas que c’est dépassé. 

Réalisez que vous n’avez pas besoin de l’approbation des autres pour réaliser vos objectifs et vos rêves. Vous n’avez pas besoin de l’approbation des autres pour être vous même et vivre votre vie.

profiter de la vie ensemble

Décidez de vous donner votre propre approbation

 

Êtes-vous prêt à vivre votre vie de manière à ne plus demander cette approbation? Etes vous prêt à vous libérer du regard des autres? Etes-vous prêt à n’être plus constamment à la recherche de la bonne note et de la tape dans le dos.

En vérité, la seule approbation dont vous avez vraiment besoin est la vôtre. C’est la prochaine étape de votre évolution vers l’âge adulte émotionnel, il s’agit de comprendre comment faire pour obtenir votre propre approbation.

Si vous pensez vraiment à ce qu’il faudrait pour obtenir votre propre approbation, posez vous ces questions: 

« Comment puis-je être fière de moi? 

Qu’est-ce que j’approuve dans ma propre vie? »  

Si vous avez votre propre approbation, vous pouvez accepter que d’autres personnes ne vous aiment pas. Vous pouvez vous apportez vous-même la reconnaissance et l’approbation dont vous avez besoin.

Soyez votre meilleur(e) ami(e), votre plus fervent supporter, soyez fier de vous et applaudissez vous quand vous réussissez. Encourager vous dans vos projets, ayez vos arrières, apprenez à compter sur vous. Pensez:

« Je vais m’aimer. Je vais comprendre ce que j’approuve, puis je vais le faire et je vais continuer à le faire même si je n’obtiens pas l’approbation de quelqu’un. »

C’est alors que la magie peut se produire dans votre vie de famille, dans vos relations, dans votre vie professionnelle. C’est ainsi que vous évoluez vers la meilleure version de vous-même en reconnaissant que vous êtes le seul a pouvoir vous donner l’approbation dont vous avez besoin. Ce n’est pas le travail de quelqu’un d’autre, c’est le vôtre.

 

se sentir libéré

Ce que pensent les autres n’a rien à voir avec vous

 

Quand les gens ne vous aiment pas, cela n’a rien à voir avec vous. Quand ils vous aiment, quand ils vous approuvent et qu’ils pensent que vous êtes incroyable, cela n’a rien à voir avec vous non plus. 

Lorsque je reçois des éloges, ça me fait plaisir mais je sais que cela ne me concerne pas. Leur opinion sur moi ne me concerne pasQuand je reçois des critiques sur moi ou mon travail, je sais aussi que cela n’a rien à voir avec moi. Ce que pensent les autres les regardent.

« Lorsque tu sais qui tu es et ce qui te rend heureux, ce que les autres pensent de toi importe peu ».

Je suis une circonstance neutre dans le modèle de Brooke des autres. Ce que je dis, ce que je fais apparait dans la ligne circonstance neutre dans le modèle de Brooke des autres. Leurs émotions dépendent ensuite de leur interprétation des circonstances.

Ce sont leurs pensées qui créent leurs émotions. C’est à travers le filtre de ce qu’ils en pensent que les émotions apparaissent. Je n’ai donc aucun contrôle dessus. Leurs filtres dépendent de leur éducation, de leurs croyances, de leurs valeurs et de leur histoire, cela n’a rien à voir avec moi. 

S’il y a des critiques je peux en prendre une partie et les appliquer comme de très bons commentaires constructifs. Je peux les utiliser pour m’améliorer. Le plus important c’est que je sais que les opinions des autres n’ont rien à voir avec moi, bonnes ou mauvaises et c’est là que vous trouverez la liberté.  

« Peu importe ce que les gens pensent de vous, ne vous forcez pas à être la personne que vous n’êtes pas, soyez vous-même car c’est ce qui vous rend unique ».

osez être vous-même et affrontez le regard des autres

Conclusion:

Vous vouliez vous libérez du regard des autres? Vous ne vouliez plus avoir peur des opinions des autres? Il suffit de comprendre que de toute façon nous ne pouvons pas contrôler ce que les autres pensent de nous. Alors pourquoi ne pas choisir d’être vous-même?

Ce que les autres pensent de vous n’a rien à voir avec vous et ça ne dépend que de leur vécu personnel. Vous ne pouvez pas les obliger à vous aimer alors à quoi bon s’épuiser? Soyez une pêche douce, magnifique et juteuse et vous attirerez les gens qui aiment les pêches.

Rappelez-vous que les critiques ne peuvent vous atteindre que si vous pensez qu’elles sont justifiées et que vous pouvez décider de les ignorer. Vous avez la possibilité de vous libérer du regard des autres dès aujourd’hui, alors laissez les autres avoir leur opinion sur vous, donnez-vous l’approbation dont vous avez besoin, laissez les autres libre de penser ce qu’ils voudront et notez comment votre vie va changer. C’est ça la liberté ! 

s'aimer comme on est

Ce qu’il faut retenir:

  • Nous ne pouvons pas contrôler ce que les autres pensent, c’est inutile et épuisant.
  • Le regard des autres sur vous ne dépend que de leur propre vécu et leurs propres expériences passées. Ça n’a rien à voir avec vous.
  • Soyez vous-même, votre valeur ne dépend pas de ce que les autres pensent à votre sujet.
  • Soyez une pêche, vous attirerez à vous les personnes qui aiment les pêches et vous n’aurez pas à regretter les autres.
  • Donner aux autres la permission de ne pas vous aimer, ce n’est pas grave.
  • Vous n’avez pas les cheveux bleus ! A chaque fois que vous êtes face à une critique, demandez vous si vous avez les cheveux bleus, si non, laissez coulez. Si oui, demandez vous, ce que vous voulez et pouvez changer.
  • Vous n’avez pas besoin de l’approbation des autres. La seule qu’il vous faut c’est la vôtre. Alors allez y, aimez-vous, soyez votre meilleur ami et votre plus fervent supporter. Seule votre approbation compte et vous fera avancer.

Vous êtes maintenant prêt à vous libérer du regard des autres !

5 Commentaires

  1. Vincent

    Merci pour ces conseils très justes.
    J’aime beaucoup l’exemple de la pêche 😉

    Réponse
    • Marie-Anne SARS

      Merci pour ton retour ! Ça fait du bien de savoir que c’est utile pour vous !

      Réponse
  2. Sophie

    Merci pour cet article très détaillée.
    C’est vrai qu’il n’est pas toujours évident d’être soi-même.
    Je ne l’ai pas été pendant plusieurs années et avec un travail perso sur moi ça m’a beaucoup aidé à le devenir.
    Et ça fait un bien fouuuu !

    Réponse
    • Marie-Anne SARS

      Merci à toi pour ton commentaire. Je suis d’accord avec toi ça fait un bien fou d’être soi même et si je peux aider les autres à s’en rendre compte ce serait génial!

      Réponse
  3. geoffrey

    C’est un article qui a la pêche et la donne !
    La référence à notre éducation est fondamentale et aide à comprendre pourquoi on cherche à avoir l’approbation des autres. C’est lorsque l’on commence à plaire que l’on ne plaît pas à tout le monde.
    Merci pour ton article !

    Réponse

Laisser un commentaire

Cliquez sur le bouton pour charger le contenu de jetpack.wordpress.com.

Charger le contenu

%d blogueurs aiment cette page :