Comment fixer ses limites?

 Vous vous faites parfois marcher sur les pieds? Vous ne savez pas comment réagir? Vous avez envie d’apprendre à fixer vos limites? Je comprends. Pendant longtemps, je n’osais pas fixer mes limites avec mes proches de peur d’abîmer notre relation. Je ne voulais pas les énerver ou les décevoir. Du coup, je prenais sur moi, ce qui n’était pas mieux.

Depuis que j’ai trouvé ces outils et clés pour fixer ses limites, mes relations se sont beaucoup améliorées. Je vous les partage aujourd’hui pour vous aider à avoir des relations sereines et saines avec vos proches tout en vous sentant bien.

Comment fixer ses limites conseils

Qu’est ce qu’une limite?

 

Une limite représente la démarcation entre ce qui est considéré comme notre espace et le reste du monde, il s’agit autant de notre espace physique que notre espace mental. Si vous pensez à votre maison, la limite de votre propriété est claire. Il y a chez vous et l’extérieur. 

Beaucoup de gens pensent que les limites, ce sont des choses que nous faisons pour contrôler les autres et ce n’est pas le cas. Les limites sont une manière de prendre soin de nous. C’est une façon de nous protéger. Elles ne sont pas créées pour les autres. Nous les créons pour nous-mêmes, par amour pour nous. 

non merci: fixer ses limites

Première étape : Définissez vos limites

 

La première chose que nous devons tous faire est d’être très clair avec nous-mêmes quant à nos limites. Où se trouvent nos limites? Si vous voulons demander aux autres de respecter nos limites, nous devons déjà savoir où elles se trouvent. Par exemple, ne pas être physiquement frappés par quelqu’un d’autre représente une limite claire pour la plupart des gens.

Les limites émotionnelles sont généralement beaucoup plus subjectives que les limites physiques. Lorsque vous avez une limite émotionnelle, vous pouvez la communiquer ou vous pouvez simplement prendre les mesures appropriées sans communiquer. 

Par exemple, si un groupe commence à jurer, vous pourriez simplement partir. Vous n’êtes pas obligé de leur donner votre limite: “Si vous continuer de jurer, je vais m’en aller”, vous pouvez simplement vous en aller dès maintenant sans rien dire. 

Pour définir vos limites, vous devez vous poser la question de ce que vous voulez accepter comme comportements de la part des autres ou non.   

réflexion sur les limites

Comment fixer une limite?

 

 1- Connaissez et définissez votre limite;

2- Exposer votre limite à la personne qui l’a dépassé;

3- Exposer la conséquence, l’action que vous allez entreprendre si la limite est à nouveau franchie. 

  “Si vous continuez … alors je vais …”

Une limite est une demande très claire pour une autre personne avec une conséquence précise. Attention, quand je parle de conséquence, c’est une action que vous ferez. Il s’agit d’un comportement que vous adopterez si votre limite est franchie. Permettez-moi de vous donner un exemple d’une limite vraiment claire:  

 Si vous fumez dans ma maison, je vais vous demander de partir.”

Ma limite à ne pas dépasser, c’est quelqu’un qui fume dans ma maison et la conséquence, c’est ce que je ferais si la personne ne la respecte pas. Vous faites la demande et ensuite vous expliquez ce que vous allez faire si elle n’est pas respectée.   

fixer une limite claire

Quand est-il nécessaire de fixer vos limites?

 

Le seul moment où vous devez fixer une limite, c’est lorsqu’il y a eu une violation claire de vos limites. Si vous imaginez l’exemple de quelqu’un qui entre dans votre maison, il a franchi votre limite. À ce moment, vous pouvez lui faire savoir:

“Vous devez partir sinon je vais appeler la police”. 

Nous l’informons qu’il y a eu une violation de limites et ensuite nous lui faisons savoir ce que nous allons faire : la conséquence. Nous devons informer les autres de nos limites car quand nous n’avons pas de limites claires, alors les gens ne savent pas s’ils les violent ou non. Ils ne savent pas où elles se trouvent.   

Beaucoup de gens veulent faire des demandes avec des choses qui ne sont pas des violations de limites. Certaines personnes diront:

“Eh bien, j’aimerais que mon mari sorte les poubelles, ou j’aimerais que mon patron me fasse plus d’éloges, ou j’aimerais que mes copines me rappellent quand je les appelle”. 

Si par exemple, lorsque vous appelez votre amie, elle ne vous rappelle pas, elle n’a pas franchi de limite. Elle n’est pas entrée dans votre propriété ou dans votre espace, alors ce n’est pas une violation des limites et il n’est pas approprié que vous fassiez une demande avec une conséquence.   

femme boudeuse

Il est primordial de savoir dire non: 

 

Savoir dire non est quelque chose d’important afin que vous puissiez dire oui aux choses que vous voulez vraiment faire. N’oubliez pas que vous n’avez aucune obligation envers les autres. Vous avez toujours la possibilité de dire non. Vous n’avez jamais à dire oui quand vous voulez dire non. 

Vous pouvez laisser les gens se tromper sur vous. Nous passons beaucoup de temps à dire oui quand nous voulons dire non pour essayer de contrôler ce que les gens pensent de nous, nous voulons qu’ils nous aiment, qu’ils aient une bonne impression de nous.

Nous disons aux gens ce qu’ils veulent entendre et nous faisons ce que les gens veulent que nous fassions pour qu’ils nous aiment. Ce n’est pas de la gentillesse. C’est de la manipulation. 

Nous sommes ensuite fâchés contre nous-mêmes de dire constamment oui et de vouloir plaire aux gens quand nous voulons vraiment dire non. Je vous dévoile comment sortir de ce cercle vicieux dans l’article: “Libérez-vous du regard des autres”.

fixer ses limites avec les autres

Les autres pensent se qu’ils veulent

 

Nous ne pouvons pas contrôler ce que pensent les autres, ils pensent ce qu’ils veulent à notre sujet peu importe ce que l’on dit ou ce que l’on fait. Il s’agit de leur modèle et nous sommes uniquement la circonstance neutre. Nous avons vu cela dans l’épisode “La méthode pour gérer ses émotions“. Qu’on dise oui ou non, les autres sont libres de leurs pensées. Faisons plutôt ce qui est bon pour nous.

“Oser dire “non” lorsqu’on n’a pas envie de dire “oui”, ce n’est pas de l’égoïsme! C’est une manifestation d’amour et de respect envers soi-même”.

Ne faites des choses aimables pour les autres que lorsque vous le souhaitez. Assurez-vous que vous aimez votre raison de le faire et que la raison n’est pas pour qu’ils vous aiment, ou qu’ils pensent à vous d’une certaine façon. Dites non quand vous ne voulez pas faire quelque chose. Dites non du fond du cœur. Dites leur la vérité.

“Lorsque vous dites oui aux autres, assurez-vous de ne pas dire “non” à vous-même?”

Paulo Coelho

La plupart des gens utilisent les limites de manière incorrecte. Les gens pensent que dire non est une limite et qu’ils doivent commencer à dire non aux gens afin de fixer une limite. Dire non et menacer ou dire aux autres comment ils doivent se comporter n’est pas une limite.

Ça devient une limite uniquement si ça concerne une violation de votre espace physique ou mental et si vous y ajoutez la conséquence que vous allez appliquer en cas de violation.   

femme pensive

D’autres exemples de limites:

 

Cela peut aussi être très clair dans les situations de travail. Avec vos supérieurs au travail, il est également très important d’établir des limites claires. “Si vous continuez à élever la voix contre moi, je vais sortir de la pièce” ou “si vous continuez à élever la voix contre moi, je vais en parler avec le service des ressources humaines”.

Disons que votre belle mère passe sans prévenir à votre domicile pour venir voir vos enfants. Elle vient juste pour voir les enfants, et elle entre dans la maison sans prévenir ni être invitée. C’est clairement une violation des limites. La belle mère ne sait pas qu’elle dépasse une limite, si on ne lui fait pas savoir. La prochaine étape et de lui dire que la limite existe :  

 “Hé, j’apprécierais vraiment qu’avant de venir, vous m’appeliez.” 

C’est la première partie, nous avons fait la demande, et la conséquence est le comportement que nous allons adopter:

“Si vous ne pouvez pas appeler, la porte sera verrouillée et il se peut que je ne réponde pas. Il vaudrait mieux pour vous et pour moi que vous appeliez à l’avance pour que je puisse vous faire savoir si c’est le bon moment pour venir.” 

Vous faites la demande et vous leur donnez la possibilité d’agir comme ils le veulent. La belle-mère peut continuer son comportement mais elle sait qu’il y aura une conséquence. Elle trouvera la porte fermée et vous n’allez pas lui ouvrir. 

fixer ses limites avec ses amis

Pourquoi avons-nous peur de fixer nos limites?

 

La plupart d’entre nous veulent avoir des limites claires, mais nous ne voulons pas donner suite aux conséquences. Nous ne voulons pas prendre les mesures que nous avons évoqué par peur de la réaction de la personne.

Pourtant, il s’agit de la partie la plus importante de la limite parce que sinon elle ne sera pas prise au sérieux. Il n’y aura aucune validité à cette limite parce que même si vous avez déclaré qu’elle existe, vous ne poursuivez pas son établissement.

C’est difficile de fixer ses limites car nous avons peur des conséquences dans nos relations avec les autres. Nous avons peur de blesser l’autre personne, de l’énerver ou de la braquer.

Est ce que c’est mieux pour la relation que ce soit nous qui soyons en colère ou frustré face au comportement de cette personne? 

pissenlit soufflé

Pourquoi fixer des limites est bon pour nos relations?

 

Ce genre de conversations est très difficile, donc nous restons dans ces relations où nous faisons semblant. Nous nous demandons pourquoi nos relations ne sont pas de meilleure qualité. Nous prétendons que tout va bien, nous ne disons pas vraiment la vérité et nous évitons les conversations qui comptent vraiment. Ça nous enferme dans des relations qui finissent par exploser et nous blâmons l’autre personne pour notre manque de limites.

“Aimez-vous suffisamment pour fixer des limites, votre temps et votre énergie sont précieux et vous pouvez choisir comment les utiliser”.

Nous devons nous aimer suffisamment, nous devons nous honorer pour dire aux gens la vérité et établir des limites appropriées, non seulement pour nous-mêmes mais aussi pour la personne qui commet la violation des limites. Peut-être que cette personne n’en a même pas conscience.

Effectivement poser des limites représente un risque pour la relation et vous devez être prêt à la sacrifier s’il y a une violation récurrente des limites. C’est délicat surtout avec les personnes les plus proches mais c’est surtout avec celles-ci que c’est important de le faire.

Vous voulez vous sentir bien avec vos proches. Cette personne n’aimera pas nécessairement cela. Cette personne peut vouloir qu’il y ait moins de limites pour pouvoir faire ce qu’elle veut, mais il y a cette limite qui doit être respectée.

Posez vous la question: êtes-vous prêt à laisser cette personne s’éloigner de vous au lieu de la laisser violer vos limites?

mettre des limites avec amour

Quels sont les bienfaits des limites?

 

Quand vous aurez fixer vos limites et qu’elles seront respectées, vous ne ressentirez plus de ressentiment, plus de frustration ou de mal-être. Quand vous serez avec cette personne, vous serez dans une relation avec davantage d’amour, de connexion et d’intimité. La relation devient beaucoup plus vraie, réelle et honnête entre vous. 

Toutes les limites doivent provenir d’un lieu d’amour pour pouvoir être compris et accepté par l’autre personne. Si vous êtes frustré et en colère, vous devez d’abord gérer vos émotions. Nous avons vu comment faire dans l’épisode: “Comment gérer ses émotions?” et “La méthode pour gérer ses émotions“. Un fois que vous les aurez surmonter et que vous vous trouvez dans un espace de calme, de paix et d’amour, vous pourrez aborder le sujet avec l’autre personne.

La raison pour laquelle vous êtes frustré, plein de ressentiment et bouleversé n’est pas à cause de cette autre personne, c’est parce que vous n’avez pas de limites appropriées et que vous n’avez pas dit la vérité. Lorsque vous aurez fixé vos limites et que vous aurez été honnête, ces sentiments disparaîtrons.   

fixer des limites aux enfants

Comment réagir si nos limites ne sont pas respectées?

 

Vous ne pouvez pas contrôler le comportement des autres, ils restent libre de faire ce qu’ils veulent. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu’ils changent, s’ils n’en ont pas envie. Si les gens n’honorent pas vos limites, alors vous devez appliquer la conséquence que vous aviez évoqué. 

Si vous faites une demande de limite et que vous ne donnez pas suite, vous n’avez fait qu’une menace dans le vide qui diminue votre propre estime de vous et la leur pour vous. Vous devez prendre soin de suivre cette limite pour vous-même. C’est votre responsabilité.

Le suivi de la conséquence peut parfois provenir d’un lieu de frustration et de colère, parce que vous vous dites: 

“Je t’ai expressément demandé de ne pas agir de cette façon et tu le fais quand même. Tu me forces à mettre en place la conséquence dont je t’avais parlé! “ 

Ils ne vous forcent pas à faire ça. Il s’agit de votre limite et de votre conséquence. Essayez de vous mettre dans un espace où vous pouvez le faire par amour surtout par amour pour vous-même. Quand cela arrive, c’est comme ça que vous prendrez soin de vous, c’est pour vous, pas contre la personne. 

réagir si on dépasse nos limites

Exemples pour mieux comprendre :

 

   Reprenons l’exemple de la belle-mère qui arrive à l’improviste, vous avez verrouillé la porte et vous ne répondez pas quand elle arrive. Quand vous en reparlez, vous avez plusieurs options:

– Vous pouvez être furieuse qu’elle soit venue : “Ecoutez, je vous ai dit de ne pas venir. Vous êtes venu donc j’ai dû fermer la porte. Je ne comprends pas pourquoi vous êtes fâchée.”, 

– Vous pourriez dire: ” Je comprends ce que vous ressentez. Je veux juste vous rappeler que je vous en ai déjà parlé. C’est la limite que j’honore. Je suis heureuse que vous vouliez passer et voir les enfants mais j’ai besoin que vous appeliez avant de venir. “

Vous pouvez répondre à partir d’un lieu d’amour. Les gens ont appris à violer vos limites parce que vous n’en avez pas eu, et donc ils vont continuer à faire ce qu’ils ont toujours fait. Vous devez vous honorer et prendre soin de vous en suivant vos limites et les autres comprendront.

Autre exemple: j’ai une amie qui est toujours en retard. Je lui ai dit : 

“Hé, je veux juste te faire savoir que si on a rendez vous et que tu as plus de 15 minutes de retard, je partirais.”

Je vais juste partir et je ne vais pas être en colère contre elle ou frustrée, mais je ne vais pas attendre. J’adore la voir et je préfère fixer cette limite plutôt que de devoir lui dire:

“Écoute, je ne vais plus planifier de rendez-vous avec toi parce que tu n’es jamais à l’heure.”

Si elle est en retard, je n’ai pas à la réprimander. Je n’ai pas à lui faire la leçon et me plaindre qu’elle ne respecte pas mon temps. Tout ce que je dois faire, au lieu de l’attaquer, c’est de prendre soin de moi. Comme ça je n’ai pas à ressentir de ressentiment. Je peux simplement la laisser être qui elle est et je peux contourner le problème et m’en aller.  

sur le fil

Conclusion:

 

Les limites sont une des choses les plus étonnantes, merveilleuses et difficiles à mettre en œuvre. Ce sont de beaux outils que nous devons utiliser dans notre vie pour créer de l’intimité. Une limite n’empêche pas les gens de vivre. Une limite empêche simplement les gens de violer notre espace physique et émotionnel. 

On peut dire la vérité plus souvent et être soi-même avec nos proches. Cela nous évite de ressentir de la colère et du ressentiment qui entachent la relation et ainsi nous pouvons vivre des relations plus stables, saines et respectueuses.

Combien d’entre nous n’osons pas dire aux autres quand ils dépassent nos limites? Ensuite nous perdons ces relations qui sont si importantes pour nous. Si vous êtes en mesure de fixer vos limites, cela augmentera l’authenticité et l’honnêteté de vos relations. 

Rappelez vous, vous pouvez toujours dire non sans avoir à fournir d’explications. Les adultes se comportent comme ils le veulent. Vous pouvez simplement laisser les gens être qui ils sont et vous pouvez être qui vous êtes. 

Si vous avez assez de courage pour vous honorer, dites la vérité et, protégez-vous de toute violation de vos limites. Faites le avec amour et bienveillance et vos relations s’embelliront.

mieux vivre ensemble

Ce qu’il faut retenir:

  •  Une limite représente la démarcation entre ce qui est considéré comme notre espace et le reste du monde, il s’agit autant de notre espace physique que notre espace mental ;
  • Vous devez définir vos limites pour pouvoir les communiquer aux autres ;
  • Pour fixer votre limite: vous devez la définir, l’exposer à la personne concernée, et donner la conséquence que vous allez mettre en place en cas de violation de cette limite. “Si vous continuez …, alors je vais …” ;
  • La conséquence est toujours une action que vous ferez ;
  • Nous ne pouvons pas contrôler le comportement des autres, les limites ne s’applique que lorsque vous ressentez une violation de votre espace physique ou émotionnel ;
  • Il est important de savoir dire non, vous ne devez pas dire oui quand vous n’avez pas envie ;
  • Les autres peuvent penser ce qu’ils veulent de vous, vous n’avez aucun contrôle sur leurs pensées alors il est inutile de dire oui quand vous pensez non ;
  • Dire non n’est une limite que s’il s’agit d’une violation de vos limites et s’il y a une conséquence associée ;
  • Il est difficile de fixer nos limites car nous avons peur d’abîmer des relations. La vérité c’est que quand vous laissez les autres dépasser vos limites, la relation est déjà mise à mal de votre côté;
  • Vos relations seront plus saines, intimes et heureuses avec des limites établies ;
  • Vous n’aurez plus à ressentir de la colère et de la frustration vis à vis de vos proches;
  • La définissions de vos limites doit venir d’un espace d’amour et de bienveillance, vous devez apprendre à gérer vos émotions pour le bien de vos relations.

1 Commentaire

  1. Olivier

    Bonjour Marie-Anne,
    Super article, vraiment, très clair avec des exemples bien choisis pour une meilleure compréhension. J’ai beaucoup aimé cette idée de bien définir ses limites pour soi et non pour les autres, de savoir dire NON pour se protéger, et le fait de dire qu’effectivement, la relation est automatiquement tronquée dès lors qu’on dit oui si on pense l’inverse bien que consciemment, on puisse effectivement penser l’inverse !
    J’ai aussi travaillé sur ce sujet et j’ai créé une infographie disponible ici https://www.les-therapies-breves.com/post/fixer-des-limites-s%C3%A9curit%C3%A9-libert%C3%A9 elle reprend des idées assez similaires. J’espère qu’elle vous plaira.
    Merci pour cet article.

    Réponse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :