Comment gérer ses émotions?

 

Vous en avez marre de subir vos émotions? Vous aimeriez comprendre comment les gérer pour enfin être heureux? Je vous comprends, c’est vrai que c’est difficile de faire le tri dans tout ce qui se passe dans nos têtes. Toutes ces émotions qui arrivent de toutes part, c’est frustrant. Nous ne savons pas toujours comment les contrôler. Vous aimeriez réussir à les gérer?

Rassurez-vous, j’ai la solution parfaite pour vous. Je vous dévoile d’où viennent ces émotions. Dans cet article, nous verrons comment gérer ses émotions grâce à une méthode qui m’a beaucoup aidé. Cette méthode m’a aidé à changer de vie.

Cet article fait suite à l’article qui s’intitule “Comment se sentir mieux?“. Si vous ne l’avez pas lu, je vous conseille de prendre quelques minutes pour le faire, vous aurez ainsi une meilleure compréhension de celui-ci. 

conseils sur comment gérer ses émotions

D’où viennent les émotions? 

 

Les émotions proviennent de nos pensées. Une pensée est une phrase qui arrive dans notre cerveau en rapport avec le présent le passé ou le futur. Les pensées constituent notre bavardage intérieur. Elles se bousculent dans nos têtes. Certaines sont conscientes mais la plupart sont inconscientes.

Les scientifiques estiment que nous avons environ 50000 pensées par jour. La plupart sont inconscientes, ce sont des pensées qu’on a pensé tellement de fois que ce sont devenus des automatismes. Nous n’avons plus besoin de concentration pour réaliser les tâches habituelles du quotidien.

Nos pensées créent nos émotions. Il serait impossible de gérer chaque pensée. Par contre, en maîtrisant nos pensées récurrentes, nous pourrons ainsi gérer nos émotions et changer notre état d’esprit. Nous avons le pouvoir de lâcher-prise et de penser positivement. 

comment gérer ses émotions dans la nuit

Les circonstances n’agissent pas sur nos émotions:

Une circonstance est un événement qui est neutre et qui peut être prouvé dans un tribunal. Par exemple: “Il pleut” est une circonstance. La pluie en soi est ni un élément positif, ni négatif. On peut aimer la pluie ou non, c’est un choix personnel. 

Deux personnes avec un vécu différent vont réagir de manière très différente face à une même situation factuelle en fonction de ce qu’elles en pensent. 

Il faut apprendre à différencier une circonstance d’une pensée. La différence se situe dans le jugement, une circonstance est dénuée de jugement. Par exemple:

“Cette personne est méchante de m’avoir fait cette réflexion”

C’est une pensée car il y a un jugement de valeur.

“Cette personne m’a fait cette réflexion”

C’est un fait. C’est neutre. On peut le prouver devant un tribunal. Dès que vous pensez quelque chose de négatif par rapport à une personne ou à un événement, essayez de démêler la pensée de la circonstance.

Est ce que ce que la phrase qui tourne dans ma tête peut être prouvée devant un tribunal ou y a t-il un jugement? S’il y a un jugement, il s’agit d’une pensée qui vous est propre. 

polaroid circonstance neutre

Pourquoi chacun réagit différemment devant une même circonstance? 

 

C’est parce que ce n’est pas la circonstance en soi qui crée nos émotions, ce sont les pensées et interprétations de cette circonstance qui dictent comment on se sent. Il n’y a pas de circonstance positive ou négative, cela dépend de notre interprétation.

Si on comprend cela, on a alors la possibilité de gérer ses émotions en toutes circonstances. Les circonstances de la vie sont neutres. C’est un concept contre intuitif et si vous êtes comme moi eh bien votre cerveau vient immédiatement de rejeter l’idée en bloc.

Pourtant, si les circonstances étaient positives ou négatives, tout le monde ressentirait la même chose devant la même circonstance.

Par exemple: Imaginez un licenciement. Certains pourraient être triste, se remettre en question ou être en colère. D’autres personnes pourraient se sentir libre de pouvoir changer de carrière ou d’entreprise. D’autres pourraient avoir peur financièrement, se sentir stressé ou bien rejeté. 

Chacun réagira d’une manière différente car ce n’est pas la circonstance mais bien nos pensées qui crée nos émotions. Nous avons alors le pouvoir de choisir une pensée positive pour vivre sans négativité et dans la sérénité. 

fête foraine

Comment gérer ses émotions grâce à ses pensées?

 

Nos pensées sont le résultats de nos expériences passées, de notre éducation, de la société, de nos valeurs… Les scientifiques estiment que 95% de nos pensées journalières se répètent chaque jour. Ce sont les mêmes pensées qui passent en boucle. Parmi ces pensées, 80% sont des pensées négatives. Ce pensées négatives créent des émotions négatives.

“Oh mon Dieu Tout ça?”

Pas de panique, c’est tout à fait normal et ça concerne tout le monde. Il est évident que pour nos ancêtres, il était prioritaire de se concentrer sur les problèmes et les dangers plutôt que sur la beauté du monde. 

Nous avons gardé ce biais négatif qui est nécessaire à notre survie. Naturellement le cerveau passe plus de temps et prend plus en considération les pensées négatives. 

Imaginez les hommes préhistoriques, à votre avis, valait-il mieux qu’ils se concentrent sur trouver un abris pour la nuit ou se coucher dans l’herbe pour regarder les étoiles? 

En replaçant ces pensées négatives par des pensées positives, vous pourrez reprogrammer votre cerveau pour être dans un état mental et émotionnel optimiste. Grâce à la visualisation, la gratitude et à l’autosuggestion, vous pourrez vous focaliser sur le côte positif.  En changeant vos pensées, vous pourrez retrouver votre optimisme, une attitude positive et voir le bon côté des choses.

panel d'exemples d'émotions

Comment fonctionne le cerveau?

Imaginez votre cerveau comme une forêt vierge, il y a des sentiers dans la forêt, c’est là où un chemin de pensée s’est crée. Plus vous avez pensé la même chose un nombre important de fois, plus le sentier est large et dégagé. 

Lorsque vous êtes à nouveau dans une situation similaire, le cerveau a deux choix, prendre le sentier dégagé ou en crée un nouveau dans la forêt dense. 

Le cerveau aime être efficace, il vise l’efficacité avant tout. Pour cela, il aime être en auto-pilote sur les sujets familiers. Ainsi, il pourra garder toute son énergie pour résoudre de nouveaux problèmes qui se présenteraient.

Une fois que le cerveau a choisit un chemin dans la forêt, il est satisfait, il est en mode économie d’énergie. Il va emprunter tout le temps le même chemin vers la même pensée qui conduit à la même émotion. 

C’est une sorte de conditionnement, quand on a pensé quelque chose suffisamment de fois, ça devient une croyance.

le cerveau et les émotions

Qu’est ce qu’une croyance?

 

Une croyance est une pensée qu’on ne remet plus en question. Par exemple, on ne se dit pas: 

“Tiens il fait jour, le soleil s’est levé aujourd’hui!”. 

Nous avons appris, une fois pour toute que le soleil se lèvera tous les matins et c’est acquis. Il y a des croyances qui sont vraies et mesurables pour tout le monde mais d’autres qui sont subjectives. Ces croyances sont inconscientes. Il s’agit de pensées que l’on a sur nous même comme par exemple: 

“je suis maladroite” ou “je suis une très bonne amie”. 

Ça peut être des pensées sur la société, sur nos relations avec les autres… Le cerveau à organisé sa version du monde grâce à une interprétation qui nous est personnelle.

Toutes les pensées qui tournent dans notre tête ne sont pas “Nous”, ces pensées sont le résultat du travail d’automatisation du cerveau au fil des expériences de la vie.

Nos pensées ne nous définissent pas. Nous ne sommes pas la somme de nos pensées. C’est la clé pour apprendre comment gérer ses émotions.

Certaines croyances ont été développé très tôt et nous ne les avons pas remis en question depuis. Ces croyances peuvent être négatives et ne plus être vraies aujourd’hui, c’est ce qu’on appelle les croyances limitantes. Si vous voulez apprendre à les changer pour être plus heureux: je vous propose cet article: “Comment changer ses croyances limitantes?”.

fille dans un champ de fleurs

Où se trouve le vrai nous?

 

Notre vrai “Nous” se situe ailleurs, on peut considérer qu’il y a deux niveaux de pensées. Le premier niveau est celui de notre, qui représentent toutes les pensées qui tournent dans notre tête de manière plus ou moins consciente.  

Il existe un niveau au dessus et c’est là que se situe le vrai nous, notre vraie personnalité. On appelle ce niveau celui de l’observateur, cet observateur est capable de regarder les pensées du niveau inférieur de manière détaché. 

Quand on a accès au niveau supérieur ça change la vie! On peut prendre de la hauteur sur notre bavardage intérieur, on peut s’observer soi-même avec bienveillance et curiosité et surtout sans jugements. On observe ses pensées et on se dit :

“Ah tiens je pense ça!”. 
 émotion de bien être

Comment gérer ses émotions grâce au niveau de l’observateur:

 

Le niveau de l’observateur, nous permet de prendre de la hauteur. On va se rendre compte que ce n’est pas la circonstance qui est difficile en soi. C’est uniquement à travers ce que j’en pense, mon interprétation des circonstances qui rend une situation pénible.  

Une fois qu’on se trouve dans le niveau de l’observateur, on va pouvoir se détacher de ses pensées. On pourra choisir de voir les choses différemment. On peut observer ses pensées sous différents angles. On a la possibilité de les mettre de côté ou de les remplacer par d’autres pensées qui sont également vraies.  On choisira des pensées qui sont plus utiles ou plus agréables. 

Grâce au niveau de l’observateur nous pourrons gérer nos émotions. Il s’agit d’identifier vos pensées pour s’en détacher. Il convient de les observer sans jugements et avec bienveillance tout en étant conscience que ce n’est pas vous. Ces pensées ne vous définissent pas.  

A force d’entraînement, vous aurez accès à ce niveau de plus en plus facilement. Pour cela, je vous propose un exercice appelé le flot de pensées. Il s’agit d’écrire ses pensées pendant 5 minutes. Cet exercice, je l’ai décrit avec précision dans un autre article que je vous conseille fortement de lire: “Comment se vider la tête ? (en seulement 5 minutes!)”. Il s’agit d’un exercice très simple et pourtant très puissant.

La méditation est une discipline parfaite pour atteindre ce niveau de l’observateur car elle permet de se connecter au moment présent. 

Comment être positif? Grâce à la force de la pensée. Une pensée négative peut être remplacée par une pensée positive, ça permet de changer son état d’esprit. Pour cela, vous pouvez vous reposer sur des citations inspirantes ou vous entraîner à adopter une pensée différentes. Soyez positif, vous pourrez ainsi aller de l’avant et transformer votre vie.

homme pensif et serein

Pourquoi est-il important de prendre conscience de nos pensées pour gérer ses émotions? 

 

Parce que les pensées créent nos émotions Comment gérer ses émotions? En décidant ce que l’on souhaite penser.  Une émotion découle d’une pensée.

Nous sommes face à des situations, des circonstances neutres de la vie. Nous avons des pensées qui naissent face à ces situations, elles sont le résultats de notre expérience. Ces pensées créent ensuite nos émotions. Ce concept est expliqué par Brooke Castillo dans son modèle.

Cela explique que différentes personnes ressentiront des émotions différentes devant la même circonstance. Nous ne réagissons pas tous de la même manière. C’est parce que nos émotions découlent de l’interprétation que l’on fait de la situation.

Nous avons vu que nos émotions sont le GPS de notre vie. Les émotions sont l’unique source de nos motivations. Il est donc primordial de pouvoir les gérer pour obtenir les résultats que l’on souhaite dans nos vies. 

On peut choisir nos pensées grâce au niveau de l’observateur. La manière dont nous nous sentons est 100% en notre pouvoir, puisqu’elle provient de nos pensées. Nous pouvons décider de nos émotions en décidant ce que nous voulons penser.

Grâce à des affirmations positives, nous pouvons cultiver un état d’esprit positif pour lutter contre le manque de confiance en soi, pour améliorer son estime de soi, se détacher du regard des autres, oser s’affirmer, rebondir après les échecsC’est tout le pouvoir de la pensée. 

fille émotion douce

Conclusion:

 

Vous en aviez marre de subir vos émotions. Maintenant vous savez d’où elles viennent. Ce sont nos pensées qui définissent nos émotions. Vous pouvez les observer grâce au niveau de l’observateur. 

J’ai longtemps été dans le flou comme vous. Je comprends très bien la difficulté de subir ses émotions. Depuis que j’ai compris que mes pensées sont à l’origine de mes émotions et que je peux les choisir, ma vie a totalement changée.

Le plus important c’est d’appliquer la méthode que je vous ai donné. Prenez le temps d’atteindre le niveau de l’observateur, écoutez votre petit voix intérieure et regardez vos pensées sans jugements et avec bienveillance. 

La prise de conscience est la première étape pour savoir comment gérer ses émotions. Rien qu’en y faisant attention, vos pensées vont changer. Vous serez plus à même de positiver.

Si tout ça vous paraît l’équivalent de gravir une montagne, débutez, en faisant une pause de 5 minutes dans votre journée. Pendant ces 5 minutes ne faites rien d’autre que de prendre conscience de vos pensées.

être joyeux dans la nuit

Ce qu’il faut retenir:

 

  • Nos émotions proviennent de nos pensées.
  • Les circonstances de la vie sont neutres.
  • Ce sont nos pensées et interprétations des circonstances qui les rend positives ou négatives.
  • Nous avons le pouvoir de gérer nos émotions en contrôlant nos pensées.
  • Nos pensées ne nous définissent pas.
  • Le vrai “Nous” se situe au niveau de l’observateur.
  • Le niveau de l’observateur nous permet d’observer nos pensées, de s’en détacher et de choisir de les remplacer.
  • Nos pensées créent nos émotions. Nous pouvons gérer nos émotions en décidant ce que l’on souhaite penser.
  • Nous pouvons contrôler comment nous nous sentons en utilisant le niveau de l’observateur.

Nous verrons dans les prochains articles, la méthode: “Comment se vider la tête ? (en seulement 5 minutes!)” ainsi que La méthode pour contrôler ses émotions.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Recevez:

"9 Clés pour avoir confiance en soi".