Comment éviter d’être déçu par les autres? (Comme par enchantement)

 

Vous êtes souvent déçu par les autres? Vous vous en faites de ce qu’ils pensent de vous? Vous aimeriez vous libérez de la pression sociale? C’est compréhensible.

J’étais sans cesse en train d’essayer de plaire à tout le monde et de faire ce que les autres attendaient de moi. J’attendais aussi beaucoup d’eux et j’étais malheureusement souvent déçue.

Si vous êtes dans le même cas, cet article est pour vous. Je vous dévoile un concept simple pour vous libérer.

Comment éviter d'être déçu par les autres conseils

1. Pourquoi êtes vous déçu par les autres?

 

Nous sommes déçu par les autres à cause de nos attentes. Nous pensons qu’un bon ami devrait faire ou dire certaines choses, qu’un bon compagnon devrait être attentif et attentionné, qu’un bon professeur devrait être indulgent et juste…

La société et notre éducation nous poussent à attendre beaucoup des autres. Et quand les personnes autour de nous ne comblent pas nos attentes nous sommes déçu et on leur en veut. On se dit qu’ils ne nous aiment pas assez s’ils agissent différemment que ce qu’on voudrait.

Par exemple:

  • “Quand ma mère ne m’appelle pas chaque semaine ça veut dire qu’elle ne pense pas à moi ou qu’elle s’en fou de ce qui se passe dans ma vie”
  • “Quand mon chéri ne me console pas après une dure journée c’est qu’il ne m’aime pas assez”
  • “Je suis déçu quand c’est toujours moi qui fait des efforts dans ma relation”

C’est ce que Brooke Castillo appelle le manuel. Nous avons un manuel d’instruction très épais pour tout le monde, ce manuel défini comment on aimerait que les autres se comportent avec nous.

“La taille d’une déception est plus souvent équivalente à celle de l’espoir qu’on portait à la personne ou à la chose”
Madiou Diallo
vivre côte à côte

2. Qu’est ce que le manuel?

 

Le manuel est un livre mental que nous avons pour chacune des personnes que nous connaissons. Dans ce manuel il y a toutes les choses que la personne devrait faire ou dire pour que nous nous sentions bien dans la relation. Ce sont des croyances qui nous viennent de la société et de notre éducation.

Par exemple:

  • “Ma meilleure amie devrait toujours être disponible pour m’écouter quand j’en ai besoin”
  • “Je devrais être la priorité principale de mon chéri”
  • “Une mère se doit de se sacrifier pour le bien de ses enfants”.

Quand la personne suit ce qu’on a prévu dans notre manuel pour elle, tout va bien, on est heureux. Là où ça ne va pas c’est quand la personne ne suit pas les instructions. On se sent déçu, rejeté, abandonné, en colère… Rien ne va plus.

 

  • “Ma sœur devrait me rappeler quand je l’appelle, sinon ça veut dire qu’elle s’en fou”
  • “Mon chéri n’a pas sorti les poubelles alors qu’il avait promis, ça montre que ce que je dis ne compte pas”
  • “Mon père a oublié mon anniversaire, c’est qu’il ne pense pas à moi”…
être pres des autres

3. Comment éviter d’être déçu par les autres?

a) Prenez conscience de vos manuels et reprenez le contrôle de vos émotions:

 

Le principale problème c’est que nous ne sommes pas conscient de ces manuels. Nous pensons que nous avons des attentes raisonnables envers les autres dans notre vie et qu’ils doivent se comporter d’une certaine façon pour qu’on soit heureux.

Les adultes ont la liberté de se comporter comme ils le souhaitent. Nous ne pouvons pas contrôler ce qu’ils pensent et font.

Cela nous inclut aussi. Il n’y a rien qu’on ait à faire et il n’y a rien que les autres aient à faire pour nous. C’est important d’en prendre conscience. Nous sommes responsables de combler nos propres besoins. Nous ne pouvons pas combler ceux des autres et ils ne peuvent pas combler les nôtres.

“La déception ne vient jamais des autres, elle n’est que le reflet de nos erreurs de jugement”.

Comme nous l’avons vu dans l’article du modèle de Brooke, ce sont nos pensées qui créent nos émotions. Les circonstances de la vie sont neutres et ce sont nos interprétations qui déterminent comment nous nous sentons. Si vous entendez ce concept pour la première fois, je vous conseille de lire cet article qui va changer votre vision des choses.

Comme ce sont nos interprétations qui créent nos émotions, c’est à nous seul que nous devons nos émotions. C’est injuste de les faire peser sur les autres. Quand les autres suivent notre manuel, nous décidons de penser qu’ils nous aiment et qu’ils nous respectent, ce qui fait que nous nous sentons bien.

Quand ils ne suivent pas notre manuel, nous interprétons quelque chose de négatif et nous nous sentons mal à ce sujet. Nous ne prenons pas la responsabilité de ce que nous ressentons et nous donnons ce pouvoir à l’autre personne. Pourtant nous pouvons décider d’interpréter les choses différemment, ce qui engendrerai des émotions plus neutres ou positives.

Personne n’a le pouvoir de nous rendre heureux à part nous même. Comprendre cela permet d’éviter d’être déçu par les autres et de se libérer de la pression sociale.

filles complices

b) Communiquez vos attentes pour éviter d’être déçu par les autres

 

Le deuxième problème avec le fait d’avoir un manuel pour quelqu’un c’est qu’on ne lui explique pas les règles. Nous créons des règles à suivre pour nos proches sans prendre la peine de les informer. Peut-être qu’ils ont des idées différentes ce que c’est d’être un bon ami, un bon parent ou un bon compagnon.

Nous prenons personnellement ce qu’ils font ou ne font pas en relation avec ce qu’on attend, comme un affront, un manque d’amour ou de respect. Nous interprétons le comportement des autres d’une certaine manière mais ce n’est que notre interprétation. Ça ne dépend que de nos attentes.

“La communication est la base de toute relation”.

En quoi est-ce un problème?

Nous allons expérimenter des émotions négatives et nous nous les infligeons à nous même. C’est vraiment dommage. Les autres ne sont pas au courant de nos attentes et ils doivent suivre des règles arbitraires dont ils n’ont même pas conscience.

La première chose à faire pour éviter d’être déçu des autres est de leur exprimer ce qu’on attend d’eux et ce qui nous blesse. Vous pouvez faire des demandes.

  • “Maman, tu sais quand je t’appelle et que tu ne me rappelles pas, ça me donne l’impression que je ne compte pas”
  • “Chéri, quand je te demande de faire quelque chose et que tu ne le fais pas, ça me blesse car j’ai l’impression que tu ne me respectes pas”
  • “Sœurette, quand je te parle de mes déboires amoureux et que tu ne m’écoutes pas, j’ai l’impression que ma vie ne t’intéresse pas”

La première étape est de communiquer pour exprimer vos sentiments. La plupart des gens qui compte pour vous, saurons respecter vos sentiments et feront leur maximum pour ne pas vous blesser.

“Exprimer ses émotions, c’est comme enlever les nuages noirs devant le soleil pour laisser pousser les fleurs”.

ne pas être déçu par les autres

4. Comment faire pour vous libérez de vos attentes?

Abandonnez vos manuels

 

La seconde étape pour éviter d’être déçu par les autres: abandonnez vos manuels. Ce n’est pas évident mais c’est pourtant la meilleure solution pour mieux vivre avec les autres et épargner vos émotions.

Je vous entends d’ici: mais comment faire? Facile à dire mais concrètement comment est-ce possible de ne plus attendre que les autres se comportent bien avec moi?

Il ne s’agit pas de tout accepter de tout le monde. Il s’agit surtout de ne pas faire reposer votre bien-être sur ce que font ou non les autres. Il s’agit de vous libérer vous-même pour vous sentir mieux dans vos relations.

En effet, votre bonheur ne doit dépendre que de vous. Vos attentes donnent du pouvoir aux autres sur votre état mental et votre bonheur.

“Pour te libérer de la souffrance, libère toi de tes attachements”.
Bouddha

Comment oubliez ses manuels?

 

Laissez les autres être ce qu’ils sont, ils ont la liberté de faire ce qu’ils veulent, d’être qui ils veulent être. Ne basez plus vos émotions sur ce qu’ils disent ou font. Vous êtes le maître de votre état émotionnel.

Les gens vivent leur vie comme ils l’entendent. Chacun à ses propres problèmes à gérer. Dites-vous que vous êtes le centre de votre univers et que tout le monde fonctionne de cette manière.

  • Si votre maman oublie de vous rappelez elle est sûrement très occupé, ça ne veut pas dire qu’elle en vous aime pas.
  • Si votre conjoint n’a pas sorti les poubelles comme convenu, c’est sûrement qu’il a oublié.
  • Si votre chef ne vous soutient pas comme vous le voudriez c’est sûrement qu’il ne sait pas comment s’y prendre ou qu’il ne se rend pas compte que c’est ce dont vous avez besoin.

Vous pouvez émettre des demandes mais la balle est ensuite dans le camps des autres. Ce qu’ils font et disent n’a rien à voir avec vous. Chacun vit sa vie centré sur ses émotions et ses préoccupations.

C’est très important de le comprendre car ça vous évitera d’être déçu par les autres ou bien de vous sentir en colère, rejeté ou abandonné. Pour vous libérer de ce que pensent les autres de vous, je vous partage l’article: “Libérez-vous du regard des autres”. 

En abandonnant toutes vos attentes, vous pourrez être bien plus serein. Vous verrez vos relations s’améliorer sans que vous ayez à faire quoi que ce soit.

“Car pour être libre, il ne suffit pas de se libérer de ses chaînes, il faut vivre en respectant et en augmentant la liberté des autres”.
Nelson Mandela
vivre des aventures ensemble

5. Fixez vos limites

 

Attention, je vous conseille d’abandonner vos manuels, mais ça ne signifie pas tout accepter de tout le monde. Vous avez des limites et vous ne pouvez pas accepter tous les comportements. Certains comportement sont inacceptables et doivent le rester.

Une limite est franchie quand quelqu’un dépasse une barrière matérielle ou immatérielle et empiète sur votre espace personnel. Par exemple, la limite est franchie si quelqu’un entre chez vous sans être invité ou entre en contact physique alors que vous ne le souhaitez pas. La limite est franchie quand on vous manque de respect et qu’on porte atteinte à votre intégrité psychologique.

“Aimez-vous suffisamment pour fixer des limites, votre temps et votre énergie sont précieux et vous pouvez choisir comment les utiliser”.

Dans ces cas là, il convient de fixer des limites. Je vous détaille le processus complet dans l’article: “Comment fixer ses limites”. 

le plaisir d'être ensemble

6. Comment se libérer de la pression sociale?

 

Autant vous avez des manuels pour les autres, autant les autres en ont pour vous. Ça peut être très dur à porter de devoir suivre les attentes des uns et des autres. Surtout que la plupart des gens ne vous disent pas clairement ce qu’ils attendent de vous. 

Les règles dans les manuels des autres sont inconnues. C’est pourquoi on peut être surpris d’une remarque d’un proche alors qu’on pense avoir tout bien fait. On s’est conduit au mieux, comme on aimerait que les autres se comportent avec nous, mais voila, les attentes de la personne sont différentes. 

Quelqu’un peut s’énerver sur nous, être déçu, arrêter subitement de nous parler et ça nous laisse perplexe. Qu’a t-on bien pu faire? On se rejoue la scène mais rien ne cloche pour nous. C’est tout à fait normal. Nous avons désobéi à une règle dont nous n’avions pas connaissance. Alors comment faire?

Faire lire cet article à tout vos proches? Pourquoi pas (je vous y encourage🙂 ). 

La solution consiste à se déculpabiliser. Vous ne pouvez pas combler toutes les attentes des autres. Ce n’est pas réalisable et ce serait épuisant. De plus, bien que vos relations soient importantes pour vous, vous devez vivre et agir selon vos valeurs personnelles.

“C’est votre vie, ne laissez personne vous faire culpabiliser de la vivre à votre manière”.

Vous ne pouvez pas faire plaisir à tout le monde, c’est utopique. Et surtout, vous devez éviter de vous oublier en chemin. Si vous êtes comme moi et que vous voulez que tout le monde soit content, vous allez privilégier vos relations à vos dépend.

Vous devez prendre soin de vous, ce n’est pas égoïste. Vous ne pourrez pas aider les autres si vous n’avez plus d’énergie, plus de volonté et que vous n’avez pas pris soin de vous. Vous devez donc ne pas culpabiliser de dire non, de vous affirmer et de prendre soin de vous. Vos proches pourront comprendre.

“Lorsque vous dites oui aux autres, assurez-vous que vous ne dites pas non à vous-même”.
Paulo Coelho

Pour éviter les conflits dus aux manuels des autres, il vous faudra communiquer.

  • “Je comprends que tu te sentes rejeté parce que je ne t’ai pas rappelé, ce n’est pas que je ne pense pas à toi ou que tu ne compte pas pour moi, j’ai juste eu une semaine de dingue”
  • ” Je comprends que ça t’énerve que j’ai oublié de sortir les poubelles, j’ai eu d’autres priorité mais je m’en occupe maintenant.”
  • “Je n’ai pas été très attentionnée, c’est parce que ce n’est pas comme ça que je montre mon amour”
“Prendre soin de moi ne signifie pas “moi d’abord”. Ça veut dire “moi aussi””.
passer du bon temps entre amis

7. Les 5 différentes manière de montrer son amour:

 

Il existe 5 manières de monter son amour. Parfois nous pensons donner de l’amour aux autres en donnant ce que nous avons envie de recevoir. Or les autres ont peut-être une manière différente d’exprimer leur amour. Nous interprétons les dire et actions des autres et nous en déduisons s’ils nous aiment ou non sans connaître leur manière de montrer leur amour.

Ça peut être source de malheur et de conflit. Nous pouvons à tord croire qu’une personne ne nous aime pas assez ou pas comme nous le voudrons.

 

Quelles sont ces 5 manières?

  • La paroles valorisantes
  • Les moments de qualité
  • Les cadeaux
  • Les services rendus
  • Le touché physique

a) Les paroles valorisantes

 

Les paroles valorisantes sont des compliments et des mots d’appréciation. Nous aimons être valorisé et encouragé dans nos projets. Les paroles valorisantes sont une manière de montrer votre amour et l’estime que vous avez pour les autres.

 

b) Les moments de qualité

 

Les moments de qualité sont des moments passés ensemble, des moments de qualité car ils comportent du partage et de la complicité. C’est écouter l’autre, partager quelque chose ensemble, découvrir, explorer, donner toute son attention…

 

c) Les cadeaux

 

Les cadeaux sont porteurs d’amour. Ça fait plaisir d’en recevoir car on se dit que l’autre personne a pensé à nous et a voulu nous faire plaisir. La valeur financière du cadeau n’a aucune importance, c’est l’intention qui compte.

 

d) Les services rendus

 

Les services rendus sont des preuves d’amour. Si vos proches sont prêt à vous rendre service et a être là pour vous c’est un signe d’amour. Ça peut être de tous petits services comme mettre la table, cuisiner, sortir les poubelles comme de grandes faveurs, par exemple: aider à un déménagement, vous recommander pour un travail… Ces services nécessitent du temps, de l’organisation et de l’énergie, alors quand quelqu’un vous rend un service c’est une manière de prouver son amour.

 

e) Le touché physique

 

Le touché physique est un moyen de communiquer son amour. Se tenir la main, faire un câlin, donner un tape sur l’épaule sont autant de preuves d’amour. Ce sont des gestes qui rapprochent.

 

être proche les uns des autres

A chacun sa manière de s’exprimer

 

Chaque personne a une au deux manière privilégiée de montrer son amour. Le souci avec les manuels c’est qu’on s’attend à recevoir l’amour de la même manière qu’on le donne.

Si l’une des personnes montre son amour avec des paroles valorisantes et des services rendus, elle peut se sentir mal-aimée quand on lui refuse un service ou qu’elle ne se sent pas encouragée.

A contrario, si son partenaire montre son amour avec le touché physique et les cadeaux, il peut se sentir mal-aimé quand la personne se montre distante ou peu affective.

Les deux personnes qui montrent leur amour et pourtant ne se sente pas aimé l’un par l’autre. C’est vraiment dommage, ça crée un manque de compréhension.

“L’amour n’a rien à voir avec le nombre de fois où vous dites “je t’aime”, mais avec le nombre de fois où vous prouvez que c’est vrai”
Marc Levy

Par exemple, personnellement, je donne de l’amour avec des moments de qualité et des paroles valorisantes. J’ai toujours du mal à me dire que mes proches m’aiment quand ils ne prennent pas le temps de passer du temps avec moi ou qu’ils ne m’encouragent pas dans mes projets.

Grâce à cette compréhension, j’ai pu les observer et me rendre compte qu’ils utilisaient d’autres manières de me montrer leur amour et ça fait du bien!

faire confiance aux autres

Conclusion:

 

Vous vouliez éviter d’être déçu par les autres? Vous vouliez vous libérer de la pression sociale? Vous savez maintenant que vous êtes déçu à cause de vos attentes. Vous êtes le seul responsable de vos émotions et vous ne pouvez pas contrôler le comportement des autres. C’est libérateur.

Vous pourrez vivre des relations plus harmonieuses et éviter d’être déçu par les autres. Ça enlève également de la pression sociale, car il n’y a rien que vous ayez à faire. En effet, vous ne connaissez pas le manuel des autres et vous ne pouvez pas contrôler ce qu’ils pensent de vous. Apprenez à vous détacher de ces manuels et vous vous sentirez libéré.

se faite confiance et éviter d'être déçu par les autres

Ce qu’il faut retenir:

  • Nos attentes sont la raison pour laquelle nous sommes déçu par les autres;
  • Nous avons des manuels avec nos attentes concernant le comportement des autres;
  • Prenez conscience de vos attentes;
  • Pour éviter d’être déçu par les autres nous devons oublier nos manuels;
  • Vos émotions ne dépendent que de vous, vous avez la responsabilité de votre bien-être;
  • On ne peut pas contrôler le comportement des autres;
  • Vous pouvez communiquer vos attentes pour qu’ils sachent comment se comporter mais sachez qu’ils ont la liberté de faire ce qu’ils veulent;
  • Fixez vos limites, vous ne pouvez pas tout accepter;
  • Les autres ont également un manuel pour vous;
  • Vous êtes libre d’agir comme bon vous semble en respectant les limites des autres;
  • Ce n’est pas égoïste de faire de soi-même sa priorité, osez dire non et vous affirmer;
  • Il existe 5 manières d’exprimer son amour, apprenez à repérer laquelle chacun de vos propres privilégie pour vous sentir aimé;
  • Grâce à ces outils vous pourrez échapper à la pression sociale et éviter d’être déçu par les autres.

2 Commentaires

  1. Castagne

    Excellent article !! Je suis fan du modèle de Brooke Castillo mais je ne connaissais pas ce concept de manuel, très parlant. Tu as bien fait de souligner l’importance de la communication, et que tout n’est pas acceptable.
    Ton sujet me fait beaucoup penser au livre « Avoir le courage de ne pas être aimé » et plus particulièrement le concept de séparation des tâches dans la philosophie d’Adler qui permet de vivre libre. Je l’ai résumé en vidéo sur mon blog si ça t’interesse !

    Réponse
  2. Julia

    Merci pour cet article. Ce qui me marque le plus c’est que la déception est à hauteur de l’espoir ou des attentes qu’on y a associées, en fait. Je trouve cela tout à fait juste. D’ailleurs, cela recoupe peut-être la notion d’égo? Qui nous pousse à suivre notre manuel, coûte que coûte. Nos certitudes vaudraient alors plus que tout le reste.. Ce qui est bien dommage 🙂
    Cette piqûre de rappel fait du bien ! Merci.

    Réponse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :